Cession Commerce

Le marché de l’optique poursuit sa croissance

Par Sophie MENSIOR - Le 24 / 02 / 2020
Suivre sur Twitter

Le marché de l’optique poursuit sa croissance

Le marché français de l’optique a réalisé 6,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019, en hausse de +1,4 %. Les enseignes profitent de cette dynamique tandis qu’indépendants et franchises voient leur CA stagner.

6,6 milliards d’euros, c’est le poids du marché de l’optique en France. Un marché en hausse de +1,4 % en 2019, selon la dernière étude de l’institut GFK, qui porte sur les 4 pays majeurs de ce secteur en Europe : France, Allemagne, Italie et Espagne.

« Nous observons une croissance continue depuis 2017 et une dynamique circuits à la faveur des enseignes, celles-ci contribuant désormais à 71 % du CA France, et affichant une hausse de CA de +5,5 % depuis 2016 », commente Rémi Pascot, consultant optique de GFK. A contrario, indépendants et franchises voit leur CA stagner de -0,4 % par rapport à 2016.

Les verres progressifs en augmentation

Comme en Allemagne, le produit le plus contributeur au chiffre d’affaires sont les verres de correction, soit plus de 39 millions de pièces vendues pour un CA généré de 4 Mds d’euros, en hausse de +1,8 % en 2019. Si les Français achètent plus de verres unifocaux (57 % des volumes vendus), la valeur du marché se construit essentiellement grâce aux verres progressifs ; ils pèsent 64 % du CA, en augmentation depuis plusieurs années.

L’impact du vieillissement de la population hexagonale explique pour partie ce phénomène. « Les verres progressifs les plus vendus sont les modèles de marque, à un prix moyen de 190 € en 2019 contre 105 € pour les MDD. Même si ce prix a baissé de 20 € en 5 ans, il reste supérieur à la moyenne du marché et contribue donc à sa valorisation », estime Rémi Pascot.

En ce qui concerne les montures, les Français ont acheté 16 millions de paires optiques (+2,5 %) et 5,9 millions de paires solaires (-1,4 %) en 2019. Côté optique, les modèles métal sont toujours en deuxième position derrière les modèles plastique. Pour les solaires, GFK constate un glissement du marché : habituellement orienté luxe, les modèles MDD sont de plus en plus présents.


Forte croissance du marché allemand


Quant à la contactologie, ce segment est en légère hausse : +0,5 % sur un CA de 384 ME. Il connaît de fortes mutations d’usage.

En Europe, la France apparaît comme le premier marché, suivie par l’Allemagne (5,8 milliards d’euros, en hausse de +5,5 %), cette forte croissance provenant de la dynamique des verres de correction et montures optiques. Ces deux pays sont des marchés référents et représentent 70 % du CA généré par le bloc France, Allemagne, Italie et Espagne.

En parallèle, les données de l’étude GFK révèlent une stagnation du marché optique italien.  En 2019 il a enregistré un CA de 2,9 milliards d’euros, en baisse de -0,2 %. En Espagne, les signaux sont positifs et le marché atteint 2,1 Mds d’euros, soit une croissance de +1,1 %, après 2 années de recul.

 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises