Cession Commerce

Le marché de la chaussure devrait repartir à la hausse

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Le marché de la chaussure devrait repartir à la hausse

Les experts de Xerfi prévoient une progression du chiffre d'affaires des détaillants de 0,5 % en 2015 et de 1 % en 2016. Face à une forte pression concurrentielle, ceux-ci se doivent de réagir en revalorisant leur réseau de magasin.

La consommation de chaussures devrait repartir à la hausse.  C'est ce que prédisent les experts de Xerfi dans le cadre d'une étude sur la distribution de chaussures. Ces derniers prévoient une augmentation du chiffre d'affaires des détaillants de 0,5 % en 2015 et de 1 % en 2016  pour atteindre 9,2 milliards d'euros.

Sur ce marché, les enseignes physiques sont fortement concurrencées par les pure players, notamment par ses trois leaders : Spartoo, Sarenza et Zalendo. Sachant que ces opérateurs redoublent d'initiatives pour rester sur le podium.
Les véadistes traditionnels, comme la Redoute, 3 Suisses...,les spécialistes de la mode (Net-A-Porter) et les cybermarchands généralistes (Amazon, rue du Commerce...) gagnent également du terrain, notamment grâce à l'installation d'une place de marché sur leur site.
Les détaillants de prêt-à-porter et d'articles de sport investissement également de plus en plus ce marché. Les premiers y voient un relais de croissance intéressant sur un marché du prêt-à- porter en berne. C'est notamment le cas de Cache-Cache et d'Uniqlo.
Quant aux seconds, ils profitent de l'engouement des consommateurs pour le sportswear et de leur expertise dans certains segments de marché (comme le running) pour développer leur offre.

Face à cette forte concurrence, les détaillents spécialisés réagissent. "Pour contrer les opérateurs issus d'Internet, ils cherchent à revaloriser leur point fort : leur réseau de magasins", indiquent les auteurs de l'étude. Ce qui passe par une modernisation de leur concept, voire par une montée en gamme.
Les enseignes spécialisées mettent également en place des stratégies digitales. Elles développent ainsi des dispositifs cross canal et intègrent des fonctionnalités "web to store" sur leur site marchand (géolocalisation du point de vente le plus proche, réservation en ligne d'articles à retirer dans le magasin, retour ou échange en magasin d'articles payés en ligne...)

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises