Cession Commerce

Le marché du cycle en pleine forme

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Le marché du cycle en pleine forme

Avec plus de 3 millions de vélos vendus en 2016, le marché du cycle affiche une progression de 6,4 %. Le VAE (Vélo à assistance électrique) fait office de locomotive du marché.

Tout roule pour le  marché du cycle.  En hausse pour la troisième année consécutive, il a passé la barre des trois millions de vélos vendus (+1,3 % par rapport à 2015) et réalise un chiffre d’affaires  d’un peu plus d’un milliard d’euros (1,023 milliard d’euros), affichant une progression de 6,4 %,  selon la dernière étude annuelle de l’Union sport & cycle.

Avec les ventes d’équipement et d’accessoires, qui s’établissent à 772 millions d’euros (+ 5,9 %), le marché total du cycle s’établit à 1,795 milliard d’euros, en augmentation de 6 % par rapport à 2015.

En 2016, le prix moyen d’un vélo est de 337 euros (il était de 321 euros en 2015 et 307 ¤ en 2014). Celui d'un vélo électrique s'éleve à 900 euros, soit trois fois plus qu'un vélo classique.

Le VAE tire le marché


Le VAE (Vélo à assistance électrique) fait figure de locomotive du marché, avec 134 000 unités vendues en 2016, affichant une croissance de 31,4 %. Les VTT-AE, réalisent de leur côté une belle performance avec une progression des ventes de 72 % (15 000 unités vendues). Tous les segments de vélos de mobilité (VAE, vélos pliants…) sont en progression.

Les ventes de VAE devraient continuer à augmenter grâce à la mise en place d’une aide à l’acquisition de vélo à assistance électrique par l’Etat, d'un montant de 200 euros (décret paru au J.O le 18 février 2017). 15 000 demandes de « Bonus Vélo » ont déjà été déposées, un mois après le lancement de cette mesure.

Le VTT reste le plus gros marché du cycle, en progression de 7 % avec 926 000 unités vendues. En recul en volume, les ventes de vélos de course se maintiennent cependant en valeur.


Les détaillants spécialisés toujours en tête

En ce qui concerne la distribution, la tendance 2015 se confirme. Les détaillants spécialisés cycle maintiennent leur place de numéro un, avec 49 % de part de marché en valeur et une hausse de chiffre d’affaires de 3 %. Premier réseau en volume, les grandes surfaces spécialisés multisports profitent la bonne santé du cycle (+ 3 % en 2016).

Sur Internet, les pure-players continuent leur progression avec une tendance estimée à + 10 % environ. Quant aux grandes surfaces alimentaires, elles continuent de perdre du terrain face aux spécialisés, avec une baisse de 3 % du nombre de vélos vendus en 2016.
 
 
 
 

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises