Cession Commerce

Le marché du meuble retrouve le sourire en 2015

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Le marché du meuble retrouve le sourire en 2015

Après trois années de recul, le marché du meuble s’achemine vers une sortie de crise avec une croissance des ventes de 2,4 % en 2015.

Après trois exercices de recul consécutifs (-3 % en 2012, -2,9 % en 2013 et -1,5 % en 2014), le marché du meuble retrouve enfin le chemin de la croissance. Les ventes ont ainsi progressé de 2,4 % sur l’ensemble de l’exercice pour atteindre les 9,34 milliards d’euros. Le marché reste cependant encore loin de son pic d’activité de 2011 qui était de 9,84 milliards d’euros TTC. Tel est le bilan publié par les acteurs de la filière meuble (Fnaem, Unifa et Ipea)

En 2015, le marché a connu une croissance plus soutenue tout au long de l’année, notamment à partir du mois de juin. Les offres de rentrée lui ont permis d’afficher des taux de croissance supérieurs à  5 % sur la période d’août à octobre.
 

La literie, un des principaux moteurs de marché


Presque tous les segments de produits bénéficient des effets de la reprise. La literie demeurant l’un des principaux moteurs du marché avec la cuisine et les canapés, fauteuils et banquettes :

-en 2015, les ventes en literie affichent une progression en valeur de 4,1 % (grâce à une hausse des paniers moyens suite au développement des ventes de literie de 160 cm).
-le meuble de cuisine progresse en valeur de 3,8 %
-stables en 2014, les ventes de canapés, fauteuils et banquettes progressent de 3,6 % en 2015. La grande distribution voit ses ventes progresser, uniquement portées sur les canapés et fauteuils.
-le meuble de jardin affiche également un bon résultat à +2,17 %.
-avec une croissance des ventes de 0,4 % seulement, le meuble meublant se place clairement en retrait des autres segments du meuble.
-quant aux ventes de meubles de salle de bains, encore trop dépendantes des évolutions du secteur du bâtiment, elles reculent à nouveau en 2015 de 4,2 % en valeur.

 
Les spécialistes ont le vent en poupe


Ce sont les spécialistes cuisine (+4,8 %) et les spécialistes literie (+4,5 %), qui enregistrent les meilleurs résultats sur ce marché. La croissance est également au rendez-vous pour la grande distribution ameublement, les enseignes de l’ameublement milieu haut de gamme ou pour les acteurs de la vente à distance, après des années de recul. Pas de changement en 2015 pour les grands magasins ou les hypermarchés, où les résultats reculent encore cette année.
 
 
 
 
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises