Cession Commerce

Le moral des commerçants au plus haut depuis 7 ans

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Le climat des affaires est de plus en plus favorable dans le commerce de détail et dans le commerce et la réparation automobiles, selon des chefs d'entreprise interrogés en octobre 2015 par l'Insee.

Du jamais vu depuis 7 ans : le climat des affaires est au plus haut dans le commerce de détail et dans celui de la réparation automobile. Selon les chefs d'entreprise interrogés par l'Insee en octobre 2015, dans le cadre de son enquête mensuelle de conjoncture. L'indicateur qui le synthétise augmente d'un point et se situe à 110, un niveau qu'il n'avait pas atteint depuis début 2008. Il est désormais nettement supérieur à sa moyenne de long terme (100).


Optimisme dans le commerce généraliste


D'après les détaillants généralistes, l'activité passée et prévue reste bien orientée ; chacun des trois soldes relatif aux ventes passées, aux ventes prévues et aux intentions de commande se stabilise à un haut niveau.
L'optimisme est plus mesuré dans le commerce spécialisé : chacun de ces trois soldes se redresse et progresse modérément, passant légèrement au-dessus de son nouveau moyen.
Dans l'ensemble du commerce de détail, les stocks sont jugés quasi stables, toujours inférieurs à la normale.

Automobile : activité au-dessus de la moyenne

Les commerçants automobiles sont plus nombreux que le mois dernier à indiquer un progrès des ventes passées, le solde correspondant restant supérieur à sa moyenne de longue période.
Leurs prévisions sont moins optimistes : les soldes relatifs aux intentions de commande et aux perspectives de vente se replient, mais restent au-dessus de leur niveau moyen.
Les stocks sont jugés plus légers, ils sont considérés comme inférieurs à la normale depuis huit mois.


Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises