Cession Commerce

Le moral des dirigeants de TPE en légère hausse

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

ooaa

Malgré des ventes toujours en baisse, les patrons de TPE font preuve d'un peu plus d'optimisme, selon la dernière enquête de conjoncture trimestrielle réalisée par l'Ifop pour Fiducial.

Une note positive dans un contexte morose  : le moral des dirigeants de TPE (très petites entreprises) connaît une légère embellie. Selon la 51ème vague du baromètre des TPE réalisée par l'Ifop pour Fiducial, l'optimisme dans le climat des affaires remonte de 7 points en 3 mois, mais n'atteint toujours que 23 %.

La confiance dans leur propre activité suit cette tendance avec + 5 points au cours de la même période, même si les optimistes demeurent minoritaires. En revanche les patrons de TPE restent alarmistes quant à l'économie française : 80 % d'entre eux n'anticipent toujours pas de retour à la croissance avant 2015 voire 2017 !


Les TPE s'adatent à la récession
Toujours selon ce baromètre, les ventes continuent de baisser pour le huitième trimestre consécutif (-0,2 %). Mais cette diminution est moins importante que lors du précédent baromètre (-0,8 % en avril). Pour faire à cette récession, les TPE ont multiplié les actions: 40 % ont par exemple mis en place de nouveaux produits ou services plus innovants, avec un impact positif élévé sur l'activité (63 % des cas).

Plus d'une TPE sur 4 a diversifié ses canaux de distribution, élargi sa zone de distribution ou visé d'autres clients, avec là aussi un impact positif sur l'activité (de 68 à 70 %). D'autres ont revu leur politique tarifaire, 30 % misant sur une baisse des prix et 19 % sur une hausse, avec des résultats plus mitigés. Enfin, certaines ont réorganisé leur production (18 %) ou renforcé leur politique de formation (30 %).

Malgré ces efforts, 42 % des dirigeants de TPE français déclarent être moins bien armés que leurs homologues allemands pour faire face à la conjoncture.
Jean-Marc Jaumouillé, directeur des techniques professionnelles de Fiducial commente ainsi les principaux enseignements de ce 51ème baromètre : "Même si les dirigeants d'entreprise font part d'une légère embellie, il ne faut pas crier victoire au vu des mauvais résultats économiques de la France. On ne peut qu'espérer que cette courbe continue d'évoluer positivement. En tout état de cause, les patrons de TPE n'attendent rien du pouvoir exécutif."

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises