Cession Commerce

Le paradoxe français

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Nos compatriotes sont décidément impayables ! Si un récent sondage TNS-Sofres publié par l'hebdomadaire Le Pèlerin révèle qu'ils sont 53 % à être favorables "à un assouplissement de la législation pour permettre l'ouverture le dimanche à d'autres types de magasins, il restent majoritairement, 65 %, à estimer que ce serait une perte d'un moment important pour la vie de familiale et sociale". D'accord pour faire ses emplettes le dimanche, le consommateur hexagonal ne s'imagine pas pour autant travailler le jour du Seigneur. Une preuve du bel esprit de cohésion et d'entraide qui existe dans ce pays...

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises