Cession Commerce

Le prix des fonds tiré à la hausse en 2011

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

ooaa
Le prix des fonds tiré à la hausse en 2011

En 2011, le prix de vente des fonds de commerce a augmenté de même que le nombre de transactions, révèle le 2ème baromètre Bodacc-Altares. 45 105 fonds de commerce ont changé de mains.

En dépit d'un contexte économique difficile, le marché de la cession de fonds de commerce a été dynamique en 2011, c'est ce que révèle le deuxième baromètre Bodacc en partenariat avec Altares. Apportant un éclairage sur les ventes et cessions de commerces et d'industries en France, il indique que celles-ci ont préservé leur création de valeur. Près de 3 ans et demi après le début de la crise, les opportunités de croissance tirent le prix des fonds de commerce à la hausse.

Selon ce baromètre, le prix moyen de vente de fonds de commerce a augmenté de 6,8 % par rapport à 2010, pour s'établir à 187 924 euros. De plus, le nombre de transactions progresse de 2,2 % . 45 105 fonds de commerce ont changé de main en 2011 pour un montant global de 9,5 milliards d'euros.

Si les créateurs d'entreprise signent plus de la moitié des actes de reprise, les PME cherchant à grandir ou à se renforcer se sont montrées très actives.  L'année 2011 marque le retour des sociétés de plus de 10 salariés, candidates à la reprise d'un fonds, elles sont 15 % plus nombreuses qu'en 2010.

Prix en hausse dans l'hébergement, restauration et débit de boisson
Plus de 6 opérations sur 10 se concentrent dans les activités de commerce ou d'hébergement-restauration-débit de boissons, les transactions sont en hausse de 4 %, tant en nombre d'acheteurs qu'en montant moyen négocié. Ce dernier s'établit à 253 478 euros dans le commerce et 158 763 dans l'hébergement-restauration-débit de boissons. 170 000 euros pour les débits de boisson, 160 000 dans la restauration traditionnelle, 105 000 pour les services de traiteurs et 90 000 dans la restauration rapide. Dans l'hébergement, il faut compter plus de 300 000 euros, voire 350 000 pour un terrain de camping.

C'est dans la construction et les services aux entreprises que la hausse des prix moyens de cession a été la plus forte (+14 %). Cette année encore, Ile de France et Nord-Pas-de-Calais captent les transactions les plus chères à plus de 200 000 euros.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises