Cession Commerce

Le Synhorcat se mobilise contre le projet de règlement des terrasses parisiennes

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa
Le Synhorcat se mobilise contre le projet de règlement des terrasses parisiennes

Après plusieurs mois de concertation, la Mairie de Paris vient de finaliser son projet  de règlement  des terrases de cafés et de restaurants, qui sont au nombre de 12 000. Ces mesures doivent être présentées au Conseil de Paris les 28 et 29 mars prochains.

Parmi les principales mesures proposées :
-interdiction des bâches en plastique d'ici 2 ans
-interdiction des chauffages au gaz (jugés trop polluants)
-taxation des braseros électriques
-autorisation des terrasses fermées dans les zones piétonnes
-obligation de laisser un passage d'1,60 m au minimum sur les trottoirs pour permettre à tous (notamment aux personnes en fauteuil roulant et aux poussettes de passer sans encombre

Dans une lettre adressée aux députés de la capitale, le Synhorcat, syndicat professionel des hôteliers, restaurateurs et cafetiers s'insurge contre ce nouveau projet de réglementation. Pour le syndicat :  "les propositions qui sont faites comme  la suppression des bâches cristal, l'interdiction des chauffes terrasses au gaz, au profit de matériels électriques au demeurant moyennant une taxe, ne sont pas admisssibles pour les professionnels". 

Réfutant les raisons écologiques et de sécurité de la Mairie de Paris, il émet des propositions à propos des bâches cristal et suggère de "les remplacer par des écrans rigides transparents d'une hauteur d'1,60 m et de réformer les textes règlementaires afin qu'il soit possible de fumer sur nos terrrasses quand bien même celles-ci seraient protégées par un store et de par de tels écrans rigides sur leur plus grande façade".
Hors de question également, pour le syndicat, de demander aux restaurateurs et cafetiers une quelconque taxe supplémentaire en raison de l'aménagement qu'ils pourraient faire sur leur terrasse, "les professionnels s'acquittant déjà dun droit de terrasse (important ! ). "

Reste à voir si les députés de Paris seront sensibles à ces arguments et si ce projet sera modifié...

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises