Cession Commerce

Le Synhorcat souhaite un "Grenelle du tourisme"

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa

Pour se positionner face au nouveau gouvernement nommé après les élections présidentielles, le Synhorcat avance une série de propositions comme la tenue d'un Grenelle du Tourisme ou la mise en place d'une délégation interministérielle au Tourisme.

En cette période électorale, le Synhorcat formule quelques propositions à l'intention du nouveau gouvernement.
Le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs, par la voie de son président Didier Chenet, en appelle à la tenue "d'un Grenelle du tourisme, qui devra rassembler autour de la même table les acteurs et les décideurs du tourisme". Sachant que ce secteur est une économie à part entière : il dégage 35 milliards d'euros de recettes, l'équivalent de 140 Airbus 380.

Il plaide, par ailleurs, pour la mise en place d'une "délégation interministérielle au Tourisme avec rang de ministre". Le Synhorcat ne veut plus "passer d'un ministère à l'autre pour une cause qui est au final sacrifiée sur l'autel de la hiérarchie ministérielle. Nous ne voulons plus d'un strapontin de Secrétariat d'Etat, nous méritons un véritable bras armé dans ce gouvernement".

Le syndicat émet d'autres propositions telle que :
-adopter une même réglementation pour tous les acteurs de l'hébergement et de la restauration
-ouvrir le programme Erasmus aux apprentis
-créer une banque pour les CHR
-soumettre internet à l'impôt français....

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises