Cession Commerce

Le Web à la rescousse des restaurateurs indépendants

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Le Web à la rescousse des restaurateurs indépendants

L'utilisation du Web devrait pouvoir booster les performances des restaurants. Mais pour une grande partie d'eux, la révolution digitale reste à faire. Une stratégie qui ne s'avère pas sans difficultés, selon une étude de Precepta.

La baisse d'activité de la restauration commerciale (180 000 établissements, surtout des indépendants, pour un CA de 54 milliards d'euros) n'est pas une fatalité et le numérique peut contribuer à inverser la tendance. C'est la thèse défendue par Precepta (groupe Xerfi), qui a publié une étude sur le thème "Les stratégies digitales dans la restauration commerciale ". Pour les experts de l'institut d'études, "l'enjeu est surtout de profiter de la formidable audience du Web pour doper la visibilité, drainer du trafic dans les établissements mais aussi pour conquérir de nouveaux clients et territoires, notamment grâce au click & collect et à la livraison."

La révolution digitale reste à faire
Pourtant le constat est là : les restaurateurs tardent à faire leur révolution digitale. Plusieurs dizaines de milliers d'indépendants ne sont pas encore dotés de site Internet.  Quant aux chaînes, seulement un peu plus d'un tiers d'entre elles proposent la commande en ligne et moins de 15 % la réservation en ligne, selon l'audit mené par les experts de Precepta auprès des 50 réseaux les plus importants. Si les opérateurs ont massivement investi les médias sociaux, c'est sans réelle stratégie pour la plupart, estime l'étude.

Conscients du potentiel de l'entrée de la restauration commerciale de l'ère numérique, de nombreux acteurs sont en embuscade : plateformes de référencement local (annuaires, moteurs de recherche, de recommandation...), leaders du e-commerce ou encore sites de commande et de réservation en ligne spécialisés dans la restauration.

Relever plusieurs défis
Mais pour les restaurateurs, un positionnement sur ces plates-formes n'offre pas que des avantages, cela présente aussi des inconvénients et suppose de relever plusieurs défis. Comme la gestion de l'e-reputation. Les restaurateurs doivent également parfois accepter de sacrifier leurs marges, puisque c'est le principe même des deals. Sans oublier de fidéliser la clientèle et de mettre en place des solutions logistiques.

"Pour les indépendants, estiment les auteurs de l'étude, il s'agit de tirer profit des avantages d'une collaboration avec les acteurs du nouvel écosystème de plus en plus complexe, tout en gardant le contrôle sur le partage de la rente générée par cette transition numérique".
Les professionnels devront aussi garder la main sur la gestion de la relation client et préserver le lien social. Ce qui risque de devenir de plus en plus difficile alors qu'une multitude d'opérateurs se positionnent en tant qu'intermédiaire entre les restaurateurs et les clients.



< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises