Cession Commerce

Les acheteurs en ligne retournent dans les magasins

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Les cyberconsommateurs délaissent Internet pour revenir en magasin. Grâce aux efforts des distributeurs, qui leur proposent des solutions multicanales.

Enfin une bonne nouvelle pour les commerces : le magasin retrouve en 2014 sa place au coeur du parcours d'achat. Dans le cadre d'une étude sur le E-commerce menée par le cabinet de conseil PwC, il apparaît que celui-ci reprend de l'importance auprès des acheteurs en ligne français : ils sont 43 % à préferer rechercher et acheter des produits uniquement en magasin, contre 35 % en 2013.

Ce retour en grâce du magasin concerne différents secteurs :
-alimentaire : 68 % des acheteurs sur le Web préférent rechercher et acheter en magasin contre 55 % en 2013
-cosmétiques : 47 % des acheteurs sur le Web contre 35 % en 2013
-prêt à porter : 45 % des acheteurs sur le Web contre 36 % en 2013

Selon l'étude du cabinet de conseil, cette préférence des e-acheteurs français pour le magasin physique se traduit pour les enseignes par un taux de pénétration moyen en hausse de 3,7 points par rapport à 2013. "A l'exception de la Fnac, la quasi-totalité des enseignes a ainsi progessé : Carrefour, Leclerc, Décahthlon ou encore H &M...", estiment les auteurs de l'étude.

Ce retour des enseignes s'explique notamment par les investissements effectués par les distributeurs pour développer des solutions multicanales, qui ont pour vocation de répondre aux attentes des consommateurs :
-le click & collect : 75 % des enseignes citées dans l'étude proposent ce service pour répondre aux 46 % des acheteurs en ligne,  qui apprécient cette option pour obtenir une livraison gratuite.
-vérification en ligne des stocks magasin : 34 % d'entre elles ont développé un service pour que les clients potentiels puissent s'assurer de la disponibilité du produit et ne pas se déplacer pour rien.
-retour en magasin : 44 % des enseignes citées dans l'étude répondent aux 40 % des web-acheteurs ayant déjà abandonné leur processus d'achat lorsqu''ils se sont rendu compte que le retour en boutique n'était pas proposé.


Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises