Cession Commerce

Les buralistes se mobilisent contre les hausses des prix du tabac

Par Sophie MENSIOR - Le 02 / 10 / 2017
Suivre sur Twitter

Les buralistes se mobilisent contre les hausses des prix du tabac

Les débitants de tabac sont en colère et le font savoir. Dénonçant les augmentations prévues, ils préparent une manifestation contre le paquet à 10 euros, pour le mercredi 4 octobre.

Les buralistes s’insurgent contre la surenchère fiscale des prix du tabac. En cause : un arrêté publié au Journal Officiel  par le gouvernement  augmentant le minimum de perception, faisant passer le prix plancher du paquet de cigarettes de 6,61 euros à 7,33 euros avant une hausse des prix qui devrait entrer en vigueur début novembre.

Tour de passe-passe

Dans un communiqué, la confédération des buralistes a aussitôt dénoncé un tour de « passe-passe ».
« Alors que le gouvernement confirme son intention de passer le paquet de 20 cigarettes à 10 euros en trois ans, avec une première étape consistant en la forte hausse d’1 euro dès mars prochain, le Journal Officiel nous fait part d’un nouveau tour de passe : la majoration, par arrêté, du minimum de perception qui va conduire, dès la fin de ce mois de novembre à une première hausse qui pourrait être de l’ordre d’1 euro pour certaines références. C’est donc à une augmentation comprise entre 1,30 euro et près de 2 euros que l’on va être confronté d’ici mars », estime la confédération.


5 000 buralistes menacés de fermeture

Pour Pascal Montredon, président de la Confédération des buralistes, «  ce choc » va entraîner une explosion du marché parallèle à 35 % de la consommation l’année prochaine. «  A terme avec le paquet à 10 euros, ce sont 5 000 buralistes qui risquent de fermer. Ce sont plus d’un paquet sur deux qui seront achetés aux frontières, sur Internet ou dans la rue », estime-t-il.

Dénonçant une série de mesures prises et annoncées sans aucune réunion de travail sur l’impact tant sur les fumeurs que sur son réseau, la confédération appelle à une manifestation nationale et une opération escargot le mercredi 4 octobre.

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises