Cession Commerce

Les cafés-brasseries s'inquiètent de la taxe sur la bière

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa

Les droits d'accise sur la bière devraient plus que doubler. Cette décision du gouvernement pour financer la Sécurité Sociale représente une menace pour les cafés et bistrots.

Après la hausse des prix du tabac intervenue le 1er octobre de près de 7 %, c'est la bière qui devrait faire l'objet d'une nouvelle taxation. Dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2013, le gouvernement envisage le doublement des droits d'accise de cette boisson. Cette taxe, qui s'applique sur la quantité d'alcool vendue, devrait rapporter 480 millions d'euros à la Sécurité Sociale.

La profession des cafés-brasseries s' est déclarée inquiete pour l'avenir de ses établissements. "En augmentant la taxe sur les bières, le gouvernement affaibilit le pouvoir d'achat des consommateurs, fragilise un secteur déjà en danger et menace la ruralité ", a déclaré Laurent Lutse, président d'Umih Cafés-brassseries- établissements de nuit.


Les cafetiers en danger

"Ces 50 dernières années , le nombre de cafés en France, est passé de 200 000 à moins de 30 000. Chaque jour en province, 2 bistrots mettent la clé sous la porte. La consommation de la bière chaque année dans nos établissements, c'est 2 milliards de demis, c'est 4,5 millions d'hectolitres, c'est 25 % du chiffre d'affaires de nos établissements" mentionne l'Umih (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie)

"Nous sommes un secteur en danger. Pour de nombreux cafetiers en zones rurales, qui sont souvent le dernier marqueur de lien social des villages, il sera impossible de faire face à une telle hausse du droit d'accise. Cela va impacter mécaniquement l'activité de nos entreprises et cela aura des conséquences graves en termes d'emplois, de fermetures d'établissements et donc d'aménagement du territoire", indique Laurent Lutse.



Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises