Cession Commerce

Les campings : plus confortables et plus fréquentés

Par Sophie MENSIOR - Le 24 / 05 / 2017
Suivre sur Twitter

Les campings : plus confortables  et plus fréquentés

Les campings ont bien évolué ces dernières années, proposant des emplacements équipés et des services collectifs. Depuis 2010, leur fréquentation est en hausse selon une étude de l’Insee.

En 2016, on recense en France métropolitaine 7 800 campings, et 710 000 emplacements, soit une taille moyenne de 90 emplacements par établissement, nous apprend l’Insee dans une étude consacrée à ce mode d’hébergement.


Développement des emplacements équipés


Entre 2010, et 2016, le nombre de campings  est globalement stable mais le nombre d’emplacements a diminué de 2,1 %. Cette baisse résulte surtout de la transformation d’emplacements nus (accueillant des tentes ou caravanes) en emplacements équipés de structures fixes (bungalows et autres).

Durant cette même période (2010-2016), le confort des campings s’est amélioré, avec le développement des emplacements équipés. Divers services sont proposés aux touristes : activités sportives ou de loisirs (plan d’eau, piscine, centre aquatique, golf, accrobranche…) mais aussi services de proximité (restauration, supérette, accueil d’enfants…) Ces différentes prestations se rapprochant ainsi de celles proposées par les  villages de vacances.

Nuitées en hausse depuis 2010


En 2016, les campings ont enregistré 112 millions de nuitées et constituent le deuxième hébergement professionnel derrière les hôtels (200 millions).

Depuis 2010, les nuitées sont en hausse dans les campings (+7,5 %) alors qu’elles stagnent dans les hôtels et reculent dans les autres hébergements touristiques. Si elles s’accroissent le plus nettement dans l’avant-saison (mai) et l’après-saison (septembre), elles sont, malgré tout, les plus importantes en août avec un taux d’occupation de 61 % et même de 90 % sur certains littoraux.

Ce sont les campings situés sur le littoral qui réalisent, en 2016, la majorité des nuitées (55 %). En effet, ceux-ci  sont nettement plus grands et ont une proportion plus importante d’emplacements équipés. Cependant les écarts se réduisent avec les autres espaces sur la période. L’offre progresse dans les espaces ruraux (+3 %) et urbains, surtout dans les périphéries des villes (+1 %).

Les étrangers adeptes des campings haut de gamme


Quant à la clientèle étrangère, elle réalise 32 % des nuitées, à peine moins que dans les hôtels (35 %). Elle se tourne moins que les Français vers les emplacements équipés (36 % d’entre elles, contre 56 % des Français). Et choisit plus souvent les campings haut de gamme que la clientèle française. Les touristes étrangers séjournent  moins souvent sur le littoral. Moins attirés que les Français par la Bretagne, Charente-Maritime et les pays de la Loire, ils sont aussi présents qu’eux en Méditerranée et Normandie.

A noter que la France possède le deuxième parc mondial de campings derrière les Etats-Unis et le premier parc européen. Elle concentre un tiers des capacités européennes, contre seulement un dixième du parc européen de chambres d’hôtels.
 
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises