Cession Commerce

Les cuisiniers accèdent à l'artisanat

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 05 / 2017
Suivre sur Twitter

Les cuisiniers accèdent à l'artisanat

La famille de l’artisanat s’agrandit avec l’arrivée des cuisiniers dans ses rangs. Un décret, paru au Journal Officiel le 11 mai 2017, fixe les conditions pour se prévaloir du statut d’artisan cuisinier.

Après les crémiers-fromagers en 2015, c’est au tour des cuisiniers de pouvoir rejoindre les rangs de l’artisanat, au même titre que les autres métiers de bouche. Un décret du 10 mai  2017, paru au Journal Officiel le 11 mai 2017, fixe les conditions pour se prévaloir du statut d’artisan-cuisinier.


Des conditions à remplir


Selon  l’Umih (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie), à l’initiative de cette proposition, 25 000 chefs d’entreprise remplissent aujourd’hui les critères pour accéder au statut d’artisan-cuisinier. Cette reconnaissance doit permettre aux entreprises de mieux valoriser leur savoir-faire auprès des consommateurs.

Le décret permet ainsi aux professionnels d’utiliser le terme d’artisan dès lors qu’ils exercent une activité  de fabrication de plats à consommer sur place, répondant aux conditions suivantes :

-          Le cuisinier devra disposer au minimum d’un CAP de cuisine
-          La carte doit être 100 % Fait Maison
-          L’entreprise doit avoir moins de 11 salariés lors de son immatriculation
-          Le cuisinier doit être le chef d’entreprise.
       

Inscription au Répertoire des métiers


« La cuisine française, c’est la mise en valeur de tous les métiers de bouche. Enfin les cuisiniers accèdent aujourd’hui à l’artisanat ! Ce statut d’artisan-cuisinier est le fer de lance de notre gastronomie et la préservation de notre patrimoine. C’est une avancée pour notre filière, majeure pour l’économie », se réjouit Roland Héguy, président confédéral de l’Umih.

De son côté, Bernard Stalter, président de l’APCMA (Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat), salue « la prise en compte par le gouvernement des demandes de longue date de professionnels qui souhaitent rejoindre l’artisanat. » Pour l’APCMA : « Il s’agit d’une véritable valorisation à laquelle le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat a ½uvré ».
Désormais, le métier de cuisinier sera également inscrit au Répertoire des métiers et ces professionnels pourront bénéficier de l’accompagnement des chambres de métiers et de l’artisanat.
 
 

< Retour à la liste

>Actualité
Mentions légales  | Contactez-nous  | ICF Recrute  | Partenaires  | Flux RSS Commerce  | Forum des commerçants
Groupe ICF Sites du groupe ICF :
Cession Commerce  | Franchise Magazine  | Cession Affaire
Argus Benelux  | Argus Bedrijfsovernames  | Le Moniteur Belge
Marketing Services  | Espace Téléservices  | Achat Vente Commerce
La fréquentation du site Cession-Commerce.com est certifiée par l'OJD