Cession Commerce

Les délais de paiement se sont rallongés au 3ème trimestre

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Le repreneur aux commandes de sa nouvelle entreprise devra très rapidement appréhender une des réalités de sa vie de dirigeant, à savoir les retards de paiement. Cet élément est loin d’être neutre car il est à l’origine de près d’un quart des défaillances d’entreprise en 2011. Le rythme des défaillances d’entreprises à un haut niveau depuis deux ans s’est d’ailleurs encore accéléré depuis le mois de septembre, en particulier dans le secteur du commerce, de la restauration et du bâtiment.

Selon la dernière analyse d’Altares, les paiements interentreprises se tendent à nouveau sur le troisième trimestre de cette année. Sur cette période, les retards de paiements des entreprises françaises s’élèvent à 11,8 jours contre 11,5 jours lors du deuxième trimestre 2012. Deux autres éléments confirment ce durcissement des conditions de paiements en France : d’une part, 32,3 % des entreprises règlent leurs factures sans retard sur le troisième trimestre, soit 1 % de moins par rapport au deuxième trimestre ; d’autre part, les retards de paiements supérieurs à 15 jours progressent de 1 % à 31,6 %.

Les créanciers des ETI et des grandes entreprises ne doivent pas se sentir à l’abri eu égard à la taille de leur débiteurs. En effet, seulement 10 % des plus grandes entreprises règlent leurs fournisseurs sans retard. Au troisième trimestre, plus de 33 % de ces dernières accusent un retard de paiement d’au minimum 15 jours, soit 1,7 % de plus que lors du trimestre précédent.

Pour lire la suite, rendez-vous sur www.cession-entreprise.com

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises