Cession Commerce

Les entreprises de proximité craignent un premier trimestre 2019 difficile

Par Sophie MENSIOR - Le 11 / 02 / 2019
Suivre sur Twitter

Les entreprises de proximité craignent  un premier trimestre 2019 difficile

Pour l’économie de proximité, 2018 a été marquée par un ralentissement de la croissance en fin d’année. Commerce de proximité / hôtels -cafés-restaurants sont les secteurs particulièrement impactés.

Pour les entreprises de proximité, l’année 2018 a été relativement favorable, avec une hausse du chiffre d’affaires de +1,5 % par rapport à 2017, selon la dernière  enquête de conjoncture I+C pour l’U2P. Cette organisation patronale représentant  2,8 millions d’artisans, commerçants et professions libérales.

Le climat social, qui s’est instauré depuis la mi-novembre et le tassement du niveau de consommation des ménages ont toutefois pénalisé, en fin d’année,  un certain nombre de secteurs, en particulier celui du commerce. Les professionnels craignent d’ailleurs que ces difficultés ne se poursuivent au premier trimestre 2019.

De fortes disparités selon les secteurs

Si l’année 2018 a connu une légère croissance, de fortes disparités sont à constater entre les différents secteurs d’activité.
Le secteur de l’artisanat reste dynamique (+2 %), porté notamment par la vitalité du secteur du bâtiment (+5 %), des travaux publics (+2 %), et dans une moindre mesure, par l’artisanat de fabrication (+0,5 %).

En revanche, l’artisanat de services et surtout l’artisanat de l’alimentation ont enregistré des baisses notables, notamment au dernier trimestre : -2,5 % pour le secteur de l’alimentation, alors que le recul annuel est de 1,5 %.


"Climat teinté  de pessimisme"

Plus fortement impacté par le contexte actuel, le commerce de proximité/ hôtels-cafés-restaurants a nettement régressé surtout en fin d’année : -2,5 % au quatrième trimestre et -1 % sur l’ensemble de l’année 2018.

Au-delà du bilan chiffré, l’enquête de conjoncture fait ressortir un « climat teinté de pessimisme » pour le premier trimestre 2019. Près de 19 % des entreprises interrogées s’attendent à une baisse significative de leur chiffre d’affaires pour les trois prochains mois. Les professionnels du commerce de alimentaire de proximité-HCR étant les plus pessimistes.


 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises