Cession Commerce

Les entreprises du commerce sont les moins pérennes

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

ooaa

Parmi les 2150 000 entreprises créées en 2002, 52 % d'entre elles existent toujours en 2007, indique l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques).  Si le duo entrepreneur-entreprise n'existe plus au bout de 5 ans, cela ne signifie pas nécessairement que l'activité économique a cessé, l'entreprise peut avoir fait, par exemple, l'objet d'une reprise.
Selon l'institut, de nombreux facteurs influent sur la pérennité des entreprises. Et dans ce domaine, les conditions de mise en oeuvre du projet vont primer sur le profil du créateur.
Le choix du secteur, l'investissement initial ainsi que la forme juridique apparaissent également comme des facteurs décisifs.
En termes de secteur, le commerce est le principal pourvoyeur des nouvelles entreprises (une sur quatre) en 2002. Mais quelque soit les caractéristiques des projets, les entreprises de ce secteur sont les moins pérennes. En effet, seuls 46 % sont toujours en activité en 2007.
Autre facteur de succès et ce quelque soit le secteur d'activité : plus le créateur investit initialement (installation dans les locaux x, achat de matériel, constitution de stocks...), plus l'entreprise est pérenne.
De même, les sociétés se maintiennent plus longtemps que les entreprises individuelles : 59 % des sociétés sont toujours actives cinq ans après leur création contre 47 % des entreprises individuelles. Il faut cependant noter, que celles-ci sont majoritaires parmi les créations : 55 % des entreprises se créent en nom propre, les autres se constituent en sociétés.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises