Cession Commerce

Les Français, notamment les jeunes, aiment leur centre-ville

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Les Français, notamment les jeunes, aiment leur centre-ville

Considéré comme un « réseau social » du réel, le centre-ville est plébiscité par les Français, notamment les 18-34 ans. Pour autant, sa modernisation est considérée comme un objectif important.

Les Français apprécient leur centre-ville, et plus particulièrement les jeunes générations (18-34 ans). Les chiffres du "1er baromètre du centre-ville et des commerces", réalisé par CSA pour Clear Channel  et Centre-Ville en Mouvement sont là pour le prouver, allant parfois à l’encontre des idées reçues. Cette enquête est dévoilée à l’occasion des 11 èmes Assises nationales du Centre-Ville, qui se tiennent à Rennes les 9 et 10 juin.

Quelques soient les motifs de fréquentation, les Français considèrent leur centre-ville comme un endroit convivial, de vie et de shopping (66 %). C’est un lieu de destination où l’on vient pour ses rendez-vous personnels (55 %), faire du shopping  (51 %/60 % chez les 18/24 ans), ou encore un lieu de rencontres et de partage (restaurants/bars : 42 %/57 % chez les 18/24 ans).


Synonyme de qualité


D’ailleurs, les Français le fréquentent assidûment : 72 % déclarent s’y  rendre au moins 1 fois par semaine, un score qui monte à 86 % chez les 18-34 ans. Et près d’un français sur deux préfère vivre en ville (48 %), et tout particulièrement les 18/24 ans (57 %).

Pour les personnes interrogées, il s’agit d’une destination shopping clef pour les services & loisirs (68 %), les achats cadeaux (64 %), la mode, la beauté-santé (51 %). Le centre-ville est par ailleurs synonyme de qualité lorsqu’on parle d’achats de produits frais. En effet, commerces et supermarchés de centre-ville arrivent en deuxième position derrière les marchés sur ce critère.

Accès difficile


Cependant le développement du centre-ville n’est pas perçu comme une réalité pour tous. Plus de 40 % considèrent que l’accès à ce dernier a été rendu plus difficile et près de 40 % des habitants des villes de moins de 100 000 habitants considèrent même le centre-ville comme en déclin.

Du coup 9 Français sur 10 ont le sentiment que sa modernisation doit constituer un objectif important pour les maires. Le centre-ville de demain devra conjuguer simplicité d’accès et de stationnement/mobilité et richesse/diversité de l’offre de commerces et de services.

Complémentarité avec Internet


Vécu aujourd’hui comme un "réseau social" du réel, il est considéré comme un lieu de vie, d’échange, où il fait bon retrouver ses proches (78 %) et passer du temps libre (72 %).

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Internet s’inscrit en complémentarité et joue en allié. 73 % des  gros acheteurs sur Internet (plus d’une fois par mois) viennent chaque semaine en centre-ville, tendance en hausse pour 20 % d’entre eux.
 
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises