Cession Commerce

Les Français retournent dans les cafés, bars et brasseries

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Les Français retournent dans les cafés, bars et brasseries

Après deux années de recul, les cafés, bars et brasseries enregistrent une hausse de la fréquentation de 1,2 % en 2011, selon NPD Group.

Après deux années de recul, les cafés, bars et brasseries connaissent en 2011 un retour à la croissance marqué par une fréquentation en hausse de 1,2 % soit 7 millions de visites en plus, selon le panel Crest de NPD Group. La société d'études marketing vient de dévoiler sa dernière étude sur les tendances de la restauration commerciale  en France en 2011 et les perspectives 2012.

Si la fréquentation redevient positive, l'étude révèle toutefois que ce segment n' a pas rattrapé son niveau d'avant 2009. Les cafés avaient en effet enregistré une baisse de près de 2 % de fréquentation en 2010.

Le dynamisme des visites des "jeunes" (15-24 ans) illustre une des particularités du marché français. Cette catégorie de consommateurs tendant à diminuer ses sorties dans d'autres pays européens, selon NPD Group.
En revanche, l'analyse révèle une perte de 18 millions de visites pour les "adultes seuls" (25 ans et plus, non accompagnés d'enfants), une clientèle qui peine à revenir dans les cafés, brasseries, notamment au déjeuner.

Pour Christiane Tartenson, directrice de la division Foodservice de NPD Group " c'est la première fois depuis le début de la crise en 2008 que l'on observe une progression de la fréquentation pour les cafés et brasseries. Il s'agit donc d'un signe positif pour l'ensemble de la restauration traditionelle qui a beaucoup souffert depuis le début de la récession."

GMS/proxi et fast-foods moteurs de la croissance
Selon le panel Crest, le circuit GMS/proxi reste le premier soutien à la croissance avec une fréquentation en hausse de 2,7 % par rapport à 2010 et 21 millions de visites supplémentaires gagnées en 2011. Tout comme les cafés, bars et brasseries, ils profitent de la vitalité de la cible jeune.
Du côté des fast-foods, on observe également une augmentation de la fréquentation en 2011  avec 15 millions de visites supplémentaires, principalement générées par les jeunes.

"Les tendances observées sur la fin de l'année 2011 devraient se conforter en 2012. Les fast-foods, la GMS/proxi et l'ensemble de la restaration rapide devraient poursuivre leur développement en dehors du déjeuner grâce à leur offre diversifiée (cafés, snacking, plats chauds...) et adaptée aux différents moments de la journée", conclut Christine Tartenson.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises