Cession Commerce

Les Français veulent se faire plaisir pour Noël

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Les Français veulent se faire plaisir pour Noël

Avec un budget en légère hausse, les Français continueront de gâter leurs proches pour Noël, selon la 15ème étude annuelle réalisée par Deloitte sur les intentions d'achat des Européens pour les fêtes de fin d'année.

Malgré la crise économique, les Français ne prévoient pas de réduire leurs dépenses pour Noël. Bien au contraire, ils envisagent même d'augmenter légèrement leur buget moyen : il devrait s'élever à 639 euros, soit +0,7 % par rapport à 2011. C'est ce que révèle la 15ème édition de l'étude de Noël réalisée par Deloitte sur les intentions d'achat des consommateurs européens à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Comme en 2011, ils donneront la priorité aux cadeaux, dont le budget s'établit à 378 euros, soit une augmentation de 1,2 %, le budget consacré aux repas étant en légère augmentation de 0,6 % à 197 euros. S'ils se déclarent inquiets pour l'avenir, ils sont encore nombreux à dépenser plus pour se faire plaisir et oublier la crise (58 %).

« Noël 2012 sera encore une occasion de se faire plaisir, mais sans folie, avant une année 2013 attendue avec inquiétude. Ces différents sentiments poussent donc les consommateurs français à une attitude très réfléchie en matière de consommation. » commente Stéphane Rimbeuf, Associé responsable Consumer Business chez Deloitte


Intention de cadeaux : le livre en tête
Dans leur choix de cadeaux tant souhaités qu'offerts, les Français convergent avec les Européens :
-l'argent et les livres sont les cadeaux les plus souhaités. Un palmarès constaté dans tous les pays étudiés, quelque soit l'âge.
-livres, chocolats, parfums et cosmétiques seront les cadeaux les plus offerts.

Pour leurs enfants, les consommateurs français privilégieront à 59 % le critère éducatif des jouets offerts. Quant aux chèques cadeaux, s'ils restent toujours le 3ème cadeau le plus souhaité, ils reculent de la 6ème à la 10ème place des cadeaux les plus offerts.

Sensibilité au prix
Les critères d'achat prioritaires pour Noël 2012 se fondent sur la recherche de produits utiles et au meilleur prix. Le critère d'utilité reste plebiscité par 91 % des consommateurs français, en hausse par rapport à 2011 (80 %). Tandis que l'attention portée au prix continue d'être une priorité pour 90 % des Français et ne se dément pas (85 % en 2011).

Combinaison Internet /magasins
L'utilisation de plusieurs canaux se développe chez les consommateurs français : plus de 35 % d'entre eux utilisent déjà conjointement les magasins et Internet pour rechercher et comparer les produits.

Dans leur grande majorité, les Français réaliseront leurs achats dans les magasins (67%).Hors Internet, les formats dominants, qui progressent cette année, sont les hypermarchés (42% contre 31% en 2011) et les chaînes spécialisées (35% contre 27% l’an dernier).

 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises