Logo cession commerce

Les gilets jaunes plombent le moral des patrons de PME

Par Cyril ANDRE - le 24/12/18

Le 82e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI a été réalisé entre le 21 novembre et le 5 décembre. Les dates revêtent de l’importance puisque cette période se situe au plus fort de la crise des gilets jaunes. Comment les dirigeants ont-ils vécu et ressenti ces moments faits de violences et de blocages.
Le moins que l’on puisse dire est que l’impact a été fort. L’indicateur de la confiance des dirigeants en l’économie française chute de 17 % pour descendre à 57 %. Il s’agit du plus bas niveau depuis mai 2017. Le recul est également patent pour la confiance en leur propre activité qui recule de 5 % à 76 %, soit le niveau le plus bas depuis novembre 2016.

Moins de patrons vont verser une prime

En perdant 2 points, l’Indice investissement Palatine OpinionWay est à 115 points et est au plus bas depuis février 2017. Le seul point positif est que les dirigeants interrogés sont 33 % à estimer que leur activité sera en croissance en 2018, par rapport à l’année précédente, soit une progression de 4 %. Ils sont 52 % à penser que leur activité sera stable. 71 % des entrepreneurs affirment être en ligne avec les objectifs qu’ils s’étaient fixés en début d’année, soit un recul de 8 %. Soulignons également que si le solde d’emplois est toujours positif, même s’il affiche un recul de 2 point à 11 %. 18 % des dirigeants interrogés envisagent de recruter au cours des 6 prochains mois.

42 % des patrons de PME et ETI devraient distribuer une prime à leurs salariés, soit une baisse de 8 % par rapport à 2015. Dans un peu plus de la moitié des cas, cette prime représente la moitié d’un mois de salaire.