Cession Commerce

Les Hauts-de-France se mobilisent pour le commerce et l’artisanat

Par Sophie MENSIOR - Le 05 / 11 / 2018
Suivre sur Twitter

Les Hauts-de-France se mobilisent pour le commerce  et l’artisanat

La région nordiste a décidé de soutenir les commerçants et artisans, par un système d’aides directes afin qu’ils puissent moderniser leurs équipements et mener à bien leurs missions de proximité.

Les Hauts de France veulent agir pour les commerçants et artisans de la région, avec un système d’aides directes. Objectif : leur permettre d’investir, d’agrandir leurs surfaces commerciales, d’acquérir du matériel ou de se déplacer.

Améliorer l’accueil du public

Le premier volet de ce soutien régional est consacré à l’amélioration de l’accueil du public, grâce à une aide à la création, au maintien, à la modernisation, à la transmission des très petites entreprises de proximité.

Trois types de dépenses classiques dans la vie de ces entreprises, sont éligibles à cette aide directe, comprise entre 1000 et 6 000 euros :

-la mise en accessibilité (travaux et aménagements pour être conforme avec la loi Handicap)
-la sécurisation du local commercial (alarmes, vidéosurveillance, rideaux métalliques…)
-les travaux d’aménagement intérieur et extérieur (miroiterie, menuiserie, éclairage, climatisation…)


Maintenir le contact avec les habitants

Le second volet concerne la mobilité des commerçants et artisans. Estimant que leur déplacement est vital (tournée dans les villages et bourgs des Hauts-de-France, présence sur les marchés…), la région a décidé de créer une aide concrète, d’un montant compris entre de 1 000 à 6 000 euros.
 

La liste des dépenses éligibles :

-achat d’un véhicule de tournée, aménagé ou pas
-carrosserie en panneaux sandwich
-meubles de travail
-étalage
-comptoirs réfrigérés, groupe frigo
-appareils de cuisson
-aménagements spécifiques à l’activité.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises