Cession Commerce

Les hôteliers ont souffert en mars

Par Sophie MENSIOR - Le 29 / 04 / 2019
Suivre sur Twitter

Les hôteliers ont souffert en mars

Mars 2019 n’a pas été un bon mois pour l’hôtellerie française. Tous les segments ont été impactés. Cependant la tendance reste positive sur les trois premiers mois de l’année.

Les hôteliers français ont souffert en mars 2019.  Tel est le constat de l’Observatoire des performances hôtelières Umih-Olakala destination.  Malgré des prix maintenus à la hausse, le RevPAR (Revenu par chambre disponible) est en baisse. Le RevPAR TTC étant le taux d’occupation (TO) multiplié par le prix moyen ou chiffres d’affaires hébergement divisé par le nombre de chambres disponibles.

« Mars est habituellement un mois de rebond pour l’hôtellerie française, qui profite également d’un calendrier évènementiel favorable. 2019 rompt avec cette tendance », commente l’Observatoire. Est-ce l’impact des manifestations des Gilets Jaunes ? Paris affiche des scores négatifs mais ce n’est pas la seule ville à souffrir et tous les segments sont impactés.

Entrée et haut de gamme : les segments les plus impactés
 

En mars 2019, le RevPar s’élève à 59,1 € HT avec un TO en baisse de -1,8 points (67,2 %) et des prix moyens maintenus à +1,6 % (91,3 € HT). Ce sont les segments d’entrée et de haut de gamme qui sont les plus plus impactés avec -2,3 points d’occupation et un RevPAR à -0,9 % soutenu par des prix maintenus à la hausse, +2,7 % pour le super économique.  Sur le haut de gamme et luxe, le TO est en baisse de 2,9 points (67,2 %), prix maintenus à +2,8 % (200 € HT) pour un RevPAR à -1,5 % (134,5 € HT), plus forte baisse par segment.

Sur les trois premiers mois de l’année, la tendance reste positive : + 2,4 % de RevPAR en super économique, +2,2 % en économique, + 0,9 % en moyen de gamme et +0,2 % en haut de gamme et luxe, soit une progression globale de + 1,2 % (53,70 € HT).

Les hôteliers français espèrent maintenant que le mois d’avril leur permettra de reprendre des couleurs…

L’Umih, organisation patronale du secteur de l’hôtellerie-restauration s’est alliée avec OK_destination, spécialiste des études sur le secteur hôtelier pour mettre en place un Observatoire mensuel des performances hôtelières en France, basé sur le traitement statistique des parts de marché de plus de 3 500 hôtels.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises