Cession Commerce

Les jeux effectuent leurs retours dans les cafés

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Le gouvernement n'a pas tardé. Quelques jours seulement après avoir pris la décision d'interdire le tabac dans les CHR à compter de février 2008, Jean-François Copé a annoncé la réduction de la taxation sur les jeux traditionnels des bars et cafés. Concrètement, à partir du 1er janvier, la taxe sur les billards, baby-foot, flippers ou jeux de fléchette ne sera plus que de 5 euros par an et par machine. Jusqu'à présent, l'impôt variait de 16 à 92 euros et pouvait, de surcroît, être majoré 2,3 ou 4 fois par les conseils municipaux.

Cette mesure se veut rassurante, voire compensatoire, pour les bars et bars-tabac. Ainsi, le gouvernement espère consolider la présence des 20000 appareils et en réinstaller 40000, stockés dans les dépôts et inutilisés : "Cela va surtout permettre de diversifier les activités des bars au moment où ils vont connaître des difficultés avec l'interdiction de fumer" a justifié le ministre.

 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises