Cession Commerce

Les magasins d'usine, premiers concurrents des commerçants et artisans de proximité

Par Sophie MENSIOR - Le 08 / 08 / 2017
Suivre sur Twitter

Les magasins d'usine, premiers concurrents des commerçants et artisans de proximité

A la surprise générale, les magasins d’usine s’avèrent aujourd’hui les premiers concurrents des détaillants de proximité, devant Internet, selon une enquête de de la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés).

Qui sont les vrais concurrents des commerçants et  artisans ? Contre toute attente, ce n’est pas Internet mais les magasins d’usine ! C’est en quelque sorte « la » révélation de la nouvelle étude de la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés), consacrée à l’analyse de l’environnement commercial des petites entreprises.

 A la question : « Quels sont vos principaux concurrents ? », 58,8 % des dirigeants ont répondu sans hésitation : « Les magasins d’usine ». « Une réponse pour le moins déroutante, qui intervient alors que la vente en ligne semblait constituer la première menace pour le commerce de détail traditionnel et l’artisanat », commente la FCGA.   En 2014, ils n’étaient que 23,1 % à citer ces spécialistes de la vente à prix cassé, qui figuraient alors seulement à la sixième position de ce même classement.

Engouement pour les villages de marques

L’engouement des Français pour les magasins d’usine s’avère bien réel : en pleine expansion, les 26 plus grands magasins d’usine (rebaptisés « villages de marques »ou « outlets ») représentent à eux seuls 3 % du parc commercial français et génèrent un chiffre d’affaires estimé à 1,2 milliard d’euros.

Sur la liste des principaux concurrents des TPE figurent les autres circuits de distribution (42,1 %) et les grandes surfaces (40,8 %). Toujours à la surprise générale,  Internet n’arrive qu’à la 4ème place (34,4 %), avant les autres artisans (29,2 %) et les autres commerçants ou prestataires (28,8 %).

Des stratégies pour retenir les clients

En ce qui concerne Internet, le résultat de l’enquête apparaît en contradiction avec les derniers chiffres de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) : sur les trois premiers mois de l’année 2017, les ventes en ligne ont progressé de 14,2 % par rapport au premier trimestre 2016 pour atteindre 20 milliards d’euros, soit 2,5 milliards de plus que l’an dernier.

Afin de conserver leurs clients, les dirigeants de TPE vont mettre en place différentes stratégies. 17 % adaptent  en premier lieu leur offre en modifiant leurs gammes de produits ou de services (17 %). Ils n’hésitent pas non plus à proposer de nouvelles prestations à leurs clients (15,7 %).  Troisième levier actionné par les artisans et commerces (15, 3 %) pour préserver leur chiffre d’affaires : la fidélisation de la clientèle et la communication (notamment sur les réseaux sociaux). Ils ne sont plus que 14,5 % à revoir d’abord leur prix de vente pour tenter d’enrayer la baisse des ventes.

< Retour à la liste

>Actualité
Mentions légales  | Contactez-nous  | ICF Recrute  | Partenaires  | Flux RSS Commerce  | Forum des commerçants
Groupe ICF Sites du groupe ICF :
Cession Commerce  | Franchise Magazine  | Cession Affaire
Argus Benelux  | Argus Bedrijfsovernames  | Le Moniteur Belge
Marketing Services  | Espace Téléservices  | Achat Vente Commerce
La fréquentation du site Cession-Commerce.com est certifiée par l'OJD