Cession Commerce

Les métiers de bouche encouragés dans les Hauts-de-Seine

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Chambre de métiers et de l'artisanat du département ont mis en place un dispositif de soutien aux métiers de bouche. Celui-ci est reconduit pour 2014.

Dans Les Hauts-de-Seine, les métiers de bouche sont  soutenus.  Le conseil général du département apporte une aide financière aux chefs d'entreprise de ce secteur, dont le dossier est retenu. Cette aide, qui peut représenter 40 % maximum du coût hors taxe des investissements pris en compte dans l'assiette éligible, est plafonnée à 12 500 euros.

Ces métiers bénéficient également d'un soutien logistique. La Chambre de métiers et de l'artisanat des Hauts-de-Seine propose une offre sur-mesure via des conseils et un accompagnement personnalisé. Ainsi La CMA 92 va suivre les repreneurs ou créateurs tout au long de leur évolution, cet accompagnement visant à faciliter et encourager le développement des entreprises artisanales.

Cinq porteurs de projet en ont déjà bénéficié : Aurélien Gomez, fromager à Nanterre (Fromagerie Les 4 Saisons), Pierre Vincent, fromager à Clamart (La cave aux fromages), Jacques Da Costa, boucher à Vaucresson (La Boucherie Limousine), Bastien Perreal et Ouafik Khemiri, bouchers à Genevilliers (La Boucherie du village) et Sébastien Cortial, pâtissier à Rueil-Malmaison (Les délices et gourmandises de Rueil).

Forte du succès de cette première expérience, la convention entre le Conseil et le Général et la CMA92, visant à soutenir les artisans du secteur "des métiers de bouche" est reconduite pour 2014.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises