Cession Commerce

Les nuitées dépassant 200 euros taxées à 2 %

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa

Une grande partie de l'hôtellerie française serait touchée par la taxe de 2 % sur les nuitées dépassant 200 euros. C'est la mesure adoptée hier par l'Assemblée Nationale. C'est au tour des sénateurs d'examiner cette disposition.

L'Assemblée nationale a adopté hier soir un amendement de dernière minute du gouvernement, prévoyant de taxer à 2 % les nuitées à partir de 200 euros. Cette mesure remplace le relèvement de la TVA sur les parcs à thèmes, qui aurait rapporté 90 millions d'euros à l'Etat sur une année pleine.

Pour le syndicat hôtelier le Synhorcat, qui déplore une mesure prise dans la précipitation, sans concertation avec les professionnels, "cette nouvelle taxe de 2 % sur les nuits d'hôtels dont le prix est supérieur ou égal à 200 euros touche la grande majorité de l'hôtellerie et pas uniquement l'hôtellerie de luxe, comme on veut le faire croire aux français."

Cette mesure ne fait pas l'unanimité dans les rangs de l'UMP. Pour Hervé Novelli, secrétaire général adjoint de cette formation politique, et ancien secrétaire d'Etat au tourisme "ce n'est pas un bon signal envoyé aux activités touristiques de notre pays". D'autant que cette taxation intervient en pleine réforme de la classification hôtelière que l'ancien secrétaire d'Etat avait initiée. D'autres craignent également que les établissements ne trouvent le moyen de contourner cette taxe.

Les syndicats en appellement maintenant à la sagesse des sénateurs, qui doivent examiner le plan de rigueur dès aujourd'hui, pour qu'ils rejettent cet amendement et invitent les parties concernées à se mettre autour d'une table de concertation. Seront-ils entendus ?

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises