Cession Commerce

Les patrons de PME ne seront plus fichés en cas de faillite

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Les patrons ne seront plus fichés par la Banque de France, en cas de faillite de leur entreprise. Une façon de leur offrir une nouvelle chance.

A partir du lundi 9 septembre, les entrepreneurs, dont la société a fait l'objet d'un jugement de liquidation judicaire, ne seront plus fichés à la Banque de France, sous l'indicateur "040". Sont concernés par cette mesure les 144 000 entrepreneurs, qui ont connu un seul dépôt de bilan lors de ces 3 dernières années.

Une bonne nouvelle, pour ceux-ci, car identifés de cette façon, ils avaient peu de chance de pouvoir rebondir. Avec la suppression de ce fichage, ces entrepreneurs devraient pouvoir obtenir un crédit plus facilement auprès des banques.

"Une bonne chose de faite", estime la CGPME. "Les défaillances d'entreprises ont fait un bond de plus de 20 %, au plus fort de la crise. De nombeuses PME se sont vues contraintes de déposer le bilan  en raison d'un ralentissement brutal de l'activité.Ces chefs d'entreprise, lorsqu'ils ont fait l'objet d'une liquidation judiciare, sont ensuite marqués au fer rouge par la Banque de France qui, de fait, rend pendant 3 ans toute nouvelle chance impossible".

Cette mesure, annoncée lors des Assises de l'Entrepreunariat en avril dernier, s'inscrit dans la volonté du gouvernement de réduire le nombre de faillites et de faciliter les reprises.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises