Cession Commerce

Les poissonniers prennent leur revanche

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Avec avoir perdu les deux tiers des établissements au cours des vingt dernières années, le secteur de la poissonnerie regagne progressivement des parts de marché.

Avec une progression d'activité de 6,5 % au deuxième trimestre 2009, les poissonniers réalisent la meilleure performance du commerce détail alimentaire (hors pâtisserie). C'est ce qu'indique l'Observatoire de la Petite Entreprise, édité par La Fédération des Centres de gestion agrées (FCGA) et Banque Populaire.
Confontée à la concurrence de la grande distribution, les poissonniers tradtionnels, -en magasin ou sur les marchés-, mettent en avant la qualité de leurs produits, le service et le conseil pour séduire les consommateurs. Car aujourd'hui la seule maîtrise technique du métier ne suffit pas.
Ils diversifient également leur offre de base en l'enrichissant souvent d'une prestation "traiteur de la mer", appréciée de la clientèle. Certaines poissonneries réalisent ainsi jusqu'à 40 % de leur chiffre d'affaires en traiteur (terrines, soupes, poisson préparé sans arrête...)

La poissonnerie de proximité rassemble plus de 3 000 points de vente, employant 10 000 personnes dont la moyenne d'âge est de 40 ans(source : Confédération des Poissonniers de France). Chiffre d'affaires : 920 millions d'euros, selon l'INSEE.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises