Cession Commerce

Les soldes dopés par le froid

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

L'arrivée du froid vient dynamiser l'activité en cette fin de soldes. Cependant, le bilan général reste plutôt mitigé, selon une enquête menée par le Crocis de la CCIP auprès de 300 commerçants parisiens.

Après des débuts difficiles, l'arrivée du froid relance les soldes, notamment les ventes de textile et d'habillement. Cependant, le bilan général des soldes d'hiver 2012 reste assez mitigé, comme le montre l'enquête "soldes d'hiver"  réalisée du 31 janvier au 3 février 2012 par le Centre régional d'observation du commerce, de l'industrie et des services (CROCIS) de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP).

Maintien du chiffre d'affaires
Près de 2 commerçants sur 3, interrogés dans le cadre de cette étude, jugent que le chiffre d'affaires réalisé durant les soldes d'hiver ne dépasse pas 20 % de plus qu'un mois normal. Malgré tout, 57 % des commerçants sont satisfaits, voire très satisfaits de ce chiffre d'affaires, en hausse de 10 points par rapport aux soldes de l'hiver dernier.

Une baisse en valeur du panier moyen
Autre constat : "le panier moyen est en baisse cette année. Les clients repartent en ayant acheté moins de produits par rapport aux années précédentes". Ce commentaire revient fréquemment chez les commerçants interrogés. Au total, 84 % d'entre eux jugent que le panier moyen est stable ou en baisse durant ces soldes d'hiver, les clients étant beaucoup plus attentifs à leurs dépenses.

Ventes privées et ventes en ligne toujours plus nombreuses
44 % des commerçants déclarent avoir organisé des promotions ou des ventes privées,
principalement entre Noël et le début officiel des soldes, souvent à l'attention de leur clientèle fidèle.
52 % d'entre eux pensent qu'Internet constitue une sérieuse concurrence à leur activité. Selon la Fevad (Fédération de la vente à distance), le chiffre d'affaires des principaux sites de vente en ligne est en hausse de 22 % en 2011 par rapport à 2010.

Opposition aux soldes flottants
Seuls 28 % des commerçants déclarent avoir mis en place ce dispositif lors des 6 derniers mois. 21 % envisagent de pratiquer des soldes flottants lors de la prochaine saison.
Le maintien de cette pratique n'est souhaité que par 36 % des commerçants.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises