Cession Commerce

Les TPE reprennent des couleurs en 2016

Par Sophie MENSIOR - Le 18 / 10 / 2017
Suivre sur Twitter

Les TPE reprennent des couleurs en 2016

L’activité et la rentabilité des TPE retrouvent, en 2016, une orientation positive, pour la première fois depuis 2012, selon la dernière étude de la FCGA.

Après plusieurs années dans le rouge, l’activité des TPE (Très petites entreprises) se redresse tant en termes de chiffre d’affaires, +0,2 %, qu’en terme de résultat courant net, +0,2 %.  C’est le constat de la dernière étude Chiffres et Commentaires de la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés), qui analyse 77 professions reparties en 11 secteurs d’activité. Cette étude est  basée sur les données statistiques de 172 000 entreprises  soumises à l’impôt sur le revenu. Elle vient compléter l’enquête « Activités et tendances «, parue en avril dernier, relative à l’évolution des CA de 2016.

6 secteurs en progression

Mais tous les secteurs ne présentent pas les mêmes performances économiques. 6 secteurs présentent des chiffres d’affaires positifs, supérieurs à 1 %.  Il s’agit de : services divers (+2,2 %), bâtiment (+1,3 %), café hôtel restaurant (+1,2 %), équipement de la maison (+1,2 %), transport (+1 %) et beauté esthétique (+1 %).
 4 restent stables : commerce de détail alimentaire (+0,5 %), auto (+0, 5 %), culture et loisirs (+0,3 %), et santé (-0,5 %)

Equipement de la personne : toujours en recul

 1 seul secteur est en baisse, l’équipement de la personne. En recul de -2,4 % en 2015, il  est de nouveau en baisse de -2,9 % en 2016. « Ce secteur subit particulièrement  la concurrence d’Internet », commente Yves Marmont, président de la FCGA.
Le résultat courant net moyen (rentabilité finale) s’élève à  33 000 euros en 2016 ; hors secteur santé il est de 27 500 euros. « Pour de nombreuses entreprises individuelles, ce revenu s’entend du salaire de l’exploitant et de son conjoint », précise la fédération.  


Les 10 professions qui gagnent le plus

L’étude dresse le palmarès des professions qui gagnent le plus : pharmacie (résultat net courant : 142 350 euros)  ambulance et taxi-ambulance (62 600 euros), optique, (61 360) tabac jeux journaux (47 770), prothésiste dentaire (46 800), café-tabac, jeux (45 400), agence immobilière (41 400), boucherie (40 150), boucherie charcuterie (38 400) et station-service non commissionnée (38 090).

 

Les 10 professions qui gagnent le moins

Mais aussi celles qui gagnent le moins : salon de coiffure (résultat courant net 2016 : 18 430 euros), cadeaux souvenirs (18 360), tapisserie décoration (18 290), studio photographique (17 800), esthétique parfumerie (16 000), esthétique (15 400), blanchisserie pressing (15 150), mercerie (13 751), toilettage animaux (13 014), et  coiffure à domicile (11 160).

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises