Cession Commerce

Les TPE toujours au ralenti en 2013

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

La situation ne s'améliore pas pour les TPE (Très petites entreprises), dont les chiffres d'affaires et les résultats courants sont en recul, selon la 20ème édition de l'étude "Chiffres et commentaires " de la FCGA.

Pour les TPE (Très petites entreprises), le coup de froid ressenti en 2012, s'est prolongé en 2013. "Dans un contexte d"évolution modeste des prix, le CA moyen des entreprises adhérentes à un CGA (centre de gestion agréé) est quasi-stable, -0,4 % par rapport à l'année précédente. En matière de rentabilité, le résultat courant brut moyen se déprécie de 1,1 %, amplifiant le mauvais résultat de l'an passé (-2,5 % en 2012)", indique Christiane Company, présidente de la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés), à l'occasion de la présentation  de la 20ème édition de "Chiffres et Commentaires". Cette étude complète la publication "Activité et tendances", parue en avril, relative à l'évolution des chiffres d'affaires de l'année 2013.

Selon cette étude, qui analyse 75 professions réparties en 11 secteurs d'activité, seuls 2 secteurs présentent des évolutions positives : le secteur des transports et celui des détaillants alimentaires. Ils enregistrent des hausses de chiffre d'affaires respectives de 1,8 % et de 1,1 %. Les 9 autres secteurs affichent une variation négative de leur activité. A ce mauvais résultat vient s'ajouter une rentabilité orientée à la baisse.

Ainsi les secteurs du bâtiment (-0,2 %), de l'automobile (-0,3 %) et des services (-0,2 %) restent proches de la stabilité comme l'année précédente.
Les cafés, hôtels, restaurants sont encore à la peine avec une baisse d'activité de 0,7 % en 2013, laquelle fait suite à un recul de 0,6 % en 2012.

Cinq secteurs voient leur activité nettement orientée à la baisse. Le secteur de la santé surprend avec un recul de chiffre d'affaires de 1,4 % en 2013 contre -0,1 % en 2012. Les secteurs beauté/santé/esthétique (-1,2 %) et culture/loisirs (-2,2 %)  voient leur baisse d'activité s'amplifier en 2013. L'équipement de la maison continue nettement de baisser avec un chiffre d'affaires en retrait de 2,7 % après -2,1 % en 2012. L'équipement de la personne finit bon dernier avec un recul de 3,5 % du chiffre d'affaires.

"A ce mauvais résultat de l'activité économique des TPE vient s'ajouter une rentabilité orientée à la baisse. Si le taux de marge brute global se redresse de 0,4 point, la valeur ajoutée dégagée n'en profite pas et reste stable par rapport à 2012", commente la FCGA.

Quant aux tendances 2014, elles restent pour l'instant dans le rouge. "Tous les secteurs sont en baisse", indique Yves Marmont, président de la commission des études économiques de la FCGA. " Et depuis plusieurs années, on constate une diminution des investissements", déplore-t-il.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises