Cession Commerce

Les valeurs locatives des grandes artères commerçantes en hausse

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

La demande soutenue des acteurs du luxe et des enseignes internationales dans les principales métropoles françaises et à Paris contribue à la hausse des valeurs locatives prime, selon les observations de Cushman & Wakefield.

Les principales artères commerçantes de l'Hexagone font preuve de dynamisme, selon Cushman & Wakefield, qui observé les tendances du marché de l'immobilier de commerces pour les premiers mois de l'année 2012.

C'est le cas du marché parisien toujours porté par la forte demande des acteurs du luxe et d'enseignes internationales moins haut de gamme. Plusieurs ouvertures viennent confirmer le succès des artères les plus fréquentées de la capitale (Champs-Elysées, secteur Madeleine-Opéra) et la poursuite de la montée en gamme du Marais et de Saint-Germain des Près. Ces mouvements exercent dans la plupart des artères prime de la capitale, une pression à la hausse sur les valeurs locatives.

Selon le conseil en immobilier, à l'exception des centres régionaux les plus établis et de certains secteurs d'activité (hygiène-santé-beauté, restauration), le marché des centres commerciaux est celui qui pâtit le plus du ralentissement des plans de développement des enseignes  et d'un manque de visibilité accru par le contexte électoral. Quant aux parcs d'activité commerciale, notamment appréciés pour leur coût d'occupation plus modérés, ils connaissent une relative résistance.

Parmi les grands projets prévus en 2012, deux parcs ont ouvert en avril : Atoll près d'Angers ou Confluence à Lyon. De même que le nouvel espace commercial de la Gare Saint-Lazare, deuxième gare la plus fréquentée d'Europe, qui vient d'être inauguré à Paris.

200 millions d'euros ont été investis dans les commerces au 1er trimestre 2012, soit une baisse de 65 % par rapport aux 3 derniers mois de 2011, qui avait vu l'activité portée par la fin de certains stimuli fiscaux. 2 transactions représentent près du tiers de l'ensemble des sommes engagées en commerces depuis le début de l'année, dont la vente par Altarea à Prundential de la Cour des Capucins, centre commercial de centre-ville, qui a ouvert l'an passé à Thionville.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises