Cession Commerce

Malgré la crise, les producteurs de disques ne se résignent pas

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Le secteur poursuit sa dégringolade. Avec une baisse de 17,4 % en valeur, le marché du disque vient encore de vivre une année difficile. En cinq ans, il a perdu la moitié de sa valeur. Parallèlement, le téléchargement a progressé de 27,6 %, selon l'Observatoire de la musique.
Pourtant, l'industrie musicale rêve de lendemains plus réjouissants. Son motif d'espoir ? L'accord signé le 23 novembre dernier entre l'État et les fournisseurs d'accès internet qui pourrait permettre de juguler le téléchargement pirate et de faire décoller l'offre légale en ligne. Il prévoit l'installation d'une autorité chargée d'envoyer des messages d'avertissement aux pirates, suivis de la suspension de leur abonnement Internet en cas de récidive.
Les producteurs espèrent, en outre, une réduction du taux de TVA sur la musique en ligne et sur le disque. Un disque que les professionnels n'ont pas l'intention d'abandonner, même s'ils semblent miser davantage sur de nouveaux modèles.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises