Cession Commerce

Malgré leur inquiétude, la moitié des patrons de PME prévoit d'investir

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

En dépit du pessimisme ambiant, les patrons de PME ont une volonté d'investir, qui s'accompagne d'une progression des besoins de financement, selon la 15ème édition du baromètre KPMG et de la CGPME.

Les dirigeants de PME ne se laissent pas affecter par la morosité ! Pour preuve : près de la moitié (49 %) ont l'intention de réaliser des investissements au cours des prochains mois, selon la 15ème édition du baromètre KPMG-CGPME sur le financement et l'accès au crédit des PME.  Cette volonté d'investir se manifeste en particulier dans les entreprises de 250 à 499 salariés (65 %).  En revanche, le secteur du BTP affiche plus de prudence, avec seulement 33 % des patrons prévoyant des investissements.

Près de 7 PME sur 10 ont au moins un besoin de financement aujourd'hui, que ce soit pour financer des investissements ou pour leur exploitation. Dans ce contexte, près d'un tiers des dirigeants de PME estiment que la situation économique a des impacts négatifs importants sur les conditions d'accès aux crédits. Du coup, l'autolimitation des chefs d'enteprise dans leurs demandes de financement auprès des banques poursuit sa recrudescence et concerne 36 % des PME.

Cependant, selon ce baromètre,  la part des dirigeants des PME ressentant au moins une mesure de durcissement des conditions de financement par les banques est en recul, passant de 73 % en juin à 66 % en septembre. Les demandes de garanties supplémentaires connaissent également une lègère baisse, affectant 36 % des PME contre 41 % en juin.  En revanche, 3 contraintes semblent peser plus fortement sur les PME : la réduction des crédits ou des facilités de trésorerie (36 %, + 7 points), les demandes de co-financement (32 %, + 5 points) et les délais d'acceptation des dossiers (28 %, + 3 points).

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises