Cession Commerce

Marché de l'optique : la pression concurrentielle s'accroît

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Marché de l'optique : la pression concurrentielle s'accroît

 A l'occasion du Silmo (Mondial de l'Optique), l'institut d'études GKFRetail and Technology France a dressé le bilan du marché de l'optique à mi-année 2010. Sur les 12 derniers mois, ce secteur a généré un chiffre d'affaires de 5,318 milliards d'euros TTC, en croissance de +3,2 % par rapport à 2009. Cependant, les premiers mois de l'année 2010 évoluent moins fortement. 

Moins de  500 000 euros annuels par magasin. Le chiffre d'affaires moyen d'un point optique se maintient à un niveau inférieur à 500 000 euros par an. "Cette barre symbolique a été franchie en 2009. Le parc est toujours en croissance et ceci pour tous les types de réseaux (indépendants, franchisés, chainistes...) ; la concurrence ne faiblit pas", commente Marie Legrand, chef de groupe Optique chez GFK Retail and Technology France. En effet, le nombre de magasins est passé de 8 000 en 2004 à 11 000 aujourd'hui. 

Les perspectives pour 2010. Selon GFK, la demande repart à la hausse depuis le début de l'année 2010, mais pas à n'importe quel prix. La concurrence reste forte entre les magasins, le rythme de croissance du parc ne décélèrant pas. Par ailleurs, le secteur doit compter avec le développement des sites de e-commerce, néanmoins leur poids dans le chiffre d'affaires reste difficilement quantifiable pour le moment. Les opticiens subissent une pression concurrentielle de plus en plus diffuse, et doivent s'adapter en permanence à cette situation mouvante. D'autant que le débat autour des réseaux fermés des complémentaire santés s'anime et pose la question du devenir du secteur. 




< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises