Cession Commerce

Marché du meuble : une dynamique positive en 2019

Par Sophie MENSIOR - Le 04 / 03 / 2020
Suivre sur Twitter

Marché du meuble  : une dynamique positive en 2019

Toutes les familles de produits et tous les circuits de distribution sortent gagnants de cet exercice. La cuisine et les spécialistes cuisine enregistrent les meilleures performances.

2019 a été un bon cru pour le marché du meuble. Les ventes du secteur ont progressé de 4,1 % en valeur pour atteindre 13,4 milliards d’euros TTC, selon le bilan de L’IPEA (Institut de prospective et d’étude de l’ameublement). Confiance des ménages au-dessus de la moyenne, logique de consommation alors que les principaux placements affichent des taux en berne, pouvoir d’achat en hausse peuvent expliquer ces belles performances.

La croissance est au rendez-vous pour toutes les familles de produits, les deux segments les moins performants approchant tout de même les 3 % de croissance. C’est le segment du meuble de cuisine, qui enregistre le meilleur score du marché, en hausse de +6,2 % par rapport à 2018. Signe que l’engouement des Français pour la cuisine intégrée ne retombe pas.

Literie : deuxième meilleure croissance du secteur


La literie emboite le pas de la cuisine et réalise la deuxième meilleure croissance du secteur (+4 %), après une année 2018 morose. Avec une croissance de 3,4 %, le meuble meublant enregistre également une belle performance (+3,4 %) alors que les surfaces de vente qui lui sont allouées continuent de se réduire dans bon nombre de points de vente physiques. Belle année également pour le meuble de jardin, qui voit ses ventes progresser de +3,1 %.

En ce qui concerne les circuits de distribution, 2019 est l’année des spécialistes, ils auront été sur tous les fronts et ce sont eux qui enregistrent la meilleure performance du marché (+6,8 % par rapport à 2018). Notamment les spécialistes cuisine qui auront porté le marché de la cuisine intégrée, surtout sur les premiers mois de l’année.

Quant à la grande distribution ameublement (Alinéa, But, Conforama, Ikea, Maisons du Monde…), elle aura vu ses ventes progresser de +4,3 % en 2019. Avec une part de marché de 40,6 %, elle reste leader du marché.

Nombreuses fermetures de magasins indépendants


Les enseignes de l’ameublement milieu haut de gamme (Mobilier de France, Monsieur Meuble, Ligne Rosset, Roche-Bobois…) affichent de leur côté une belle croissance en 2019 (+3,1 %). Les fermetures de magasins indépendants ont encore été nombreuses pendant cet exercice.

Les grandes surfaces de bricolage continuent leur percée dans le secteur du meuble et voient encore leurs ventes progresser en 2019 sur les deux marchés majeurs que sont le meublant et la cuisine.

Pour le e-commerce, l’année 2019 aura été plus morose. Si les ventes totales du e-commerce seront en forte progression, le meuble semble pour sa part avoir du mal à suivre le rythme, avec une très légère hausse de +0,7 % par rapport à 2018…

 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises