Cession Commerce

Marseille : les Voûtes de la Major se dévoilent

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

ooaa
 Marseille : les Voûtes de la Major se dévoilent

Après un an et demi de travaux, les Voûtes de la Major viennent d'être inaugurées dans la cité phocéenne. 7 200 m² sont consacrés aux loisirs, à la restauration et au shopping.

C’est ce week-end qu’ont été inaugurées les Voûtes, bâtiment historique de Marseille, situé sous l’esplanade de la cathédrale La Major, et qui abritait autrefois des entrepôts. Ces voûtes rénovées ont pour vocation d’accueillir des concepts de restauration et des commerces plutôt haut de gamme.  

« Ce lieu atypique n’est pas un centre commercial traditionnel », tiennent à souligner les artisans du projet  Sébastien Didier, membre du  directoire de la Cepac (Caisse d’Epargne Provence-Alpes-Corse) et Raphaël Chauvin, directeur immobilier de la Cepac, qui constitue le principal investisseur. Sont attendus  des porteurs de projet locaux et non des grandes enseignes nationales, telles que l’on peut les trouver aux Terrasses du Port, centre commercial voisin, ouvert  en mai 2014.

75 % des baux commerciaux ont déjà été signés.  Parmi les boutiques présentes, on y trouve Habitat, qui fait figure de locomotive, Fragonard, les Toiles du Large,  Wooden Gallery, un restaurant et une brasserie.  Le tout complété par Les Halles de la Major, un lieu qui regroupe fromager, boucher, primeur, poissonnier, et qui propose à la fois vente de produits et consommation sur place.

D’ici la fin de l’année 2015, cinq nouvelles ouvertures sont prévues : la confiserie l’Espérantine, deux restaurants, 1 brasserie, la distillerie corse Pietracorbara  ainsi que la marque de vêtements outdoor Patagonia, qui doit ouvrir ses portes au printemps 2016.
Pour les quatre voûtes et demi, qui restent à commercialiser, l’objectif  est de faire venir des commerces de décoration, design, qui apportent une offre véritablement différente.   

Compte-tenu de leur emplacement, les Voûtes de la Major comptent attirer les visiteurs du MuCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), du Vieux Port et du quartier historique du Panier. Ce bâtiment s’accompagne, en effet, de la création d’un escalier qui relie l’esplanade du Musée  au parvis de la cathédrale ainsi qu’au quartier du Panier.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises