Cession Commerce

Nantes : l’activité commerciale du centre-ville en hausse en 2015

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

L’activité commerciale du centre-ville nantais est en croissance en 2015, surtout au second semestre, marqué par une nette accélération. Le taux de vacance commerciale, plus faible que la moyenne nationale, confirme le dynamisme de cette zone.

S’il y a des centres-villes qui souffrent, d’où la mise en place d’une mission destinée à résoudre ce problème,  il y aussi des communes où l’activité commerciale se porte bien. C’est le cas de Nantes.

En hausse par rapport à 2014

Selon le bilan publié par la CCI Nantes St-Nazaire, l’année 2015 est caractérisée par une croissance de 1,9 % par rapport à 2014. Plus précisément, l’augmentation de l’activité commerciale est en hausse de 1 % au premier semestre,  un phénomène qui s’accélère au second semestre avec une augmentation de 2,8 %. C’est finalement le troisième trimestre, qui aura le mieux fonctionné (+5 %). « Les ouvertures dominicales ont poursuivi la dynamique observée depuis la rentrée de septembre », estime la CCI.

En 2015, tous les secteurs d’activité ont évolué positivement, à l’exception du secteur des cafés et restaurants (-1,7 %), pénalisés par un très mauvais début de période.
 

90 % des commerces ont ouvert au moins 1 des 2 dimanches avant Noël

Pour la deuxième année consécutive, les commerces des centres-villes de la métropole nantaise ont ouvert deux dimanches avant Noël de 12h00 à 19h00. L’enquête menée par la CCI évalue à 82 % les commerces ouverts dans le cœur de l’hyper-centre de Nantes le dimanche 13 décembre et 87 % pour le dimanche suivant.

Pour ces deux dimanches, la moitié des commerçants ont vu une fréquentation égale ou supérieure à ce qu’ils ont observé l’an dernier.

 Un taux de vacance modéré

Alors qu’au niveau national, la vacance commerciale atteint en moyenne un taux de 8,5 %, le centre-ville de Nantes semble bien résister avec un taux de vacance de 3,4 %. Plus précisément, sur les 1 100 points de vente (hors cafés et restaurants), 38 locaux étaient vacants au 31 décembre 2015, Carré Feydeau et Carré Lafayette non compris.

Ce taux de vacance peut s’expliquer par un récent renouvellement de l’offre : en 2015, 87 nouveaux commerces, y compris dans le secteur de la restauration se sont installés en centre-ville (contre 41 en 2014). Il s’agit surtout d’une nouvelle offre alimentaire. Dans ce domaine, le quartier Copernic n’est plus le seul pôle du centre-ville à se renforcer, le quartier du Château a vu son offre alimentaire se développer autour de la rue de Verdun et de la rue de Strasbourg.

En ce qui concerne la restauration, la ville de Nantes continue d’attirer de nouveaux concepts. Se sont installés en 2015 : Poisson Paré (quai de la Fosse), Bagel Corner (rue des Halles), Oncle Pho (rue Saint Léonard) et Robin’s Sucré Salé  (quai de Turenne).
 
 
 
 
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises