Cession Commerce

Noël 2020 : un budget en progression anti-morosité

Par Sophie MENSIOR - Le 24 / 11 / 2020
Suivre sur Twitter

Noël 2020 : un budget en progression anti-morosité

Après une année difficile, Les Français ont envie de profiter des fêtes de Noël. Le budget global est en hausse, et les achats se feront majoritairement en ligne et en click & collect, selon une étude CSA Resarch pour Cofidis et Rakuten.

Les Français veulent lutter contre la morosité ambiante et comptent bien profiter des fêtes de Noël.  Pour preuve : même s’ils redoutent qu’elles ne soient annulées, en raison du contexte sanitaire, une grande majorité d’entre eux prévoit un budget de Noël en progression, + 54 € par rapport à 2019 pour atteindre la somme moyenne de 603 €. En revanche, pour un quart des Français, ce budget sera inférieur à celui de l’an dernier. Tels sont les enseignements d’une étude CSA Research menée pour le compte de Cofidis et du site d’e-commerce Rakuten.

Les cadeaux restent le premier poste de dépenses

Sans surprise, les cadeaux restent le premier poste de dépenses, en augmentation successive depuis ces dernières années (372 €, + 17 € par rapport à 2019 et +32 € par rapport à 2018), suivis des repas dont le budget reste relativement stable, 134 €, + 3 € par rapport à 2019. S’il faut faire des économies, les Français toucheront plutôt aux budgets dédiés à la tenue (27 % d’entre eux) et à la décoration (15 %)

Comme l’année précédente, ils ont l’intention de déposer en moyenne 7 cadeaux sous le sapin ; la majorité d’entre eux seront achetés en ligne (4,6 en moyenne).

En effet, compte-tenu de la situation sanitaire et des restrictions en vigueur, une part importante du budget consacré à Noël sera dépensé en ligne (220 €, soit 40 % du budget global, stable par rapport à 2019. Les cadeaux commandés sur le Net sont principalement les produits culturels (58 %) les jeux ou jouets (55 %) et les produits high tech (40 %).

Le click and collect semble particulièrement apprécié puisque près de 3 Français sur 5 déclare y avoir recours, notamment les ménages avec enfants (71 %) et les moins de 35 ans (71 %)

Anticipation des dépenses de Noël

Pour financer leurs dépenses de Noël, les Français anticipent : 60 % d’entre eux mettent de l’argent de côté tout au long de l’année et près d’un quart se constituent une cagnotte à partir d’un mois donné. Plus de 2 sur 5 déclarent effectuer leurs achats lors des périodes promotionnelles et 40 % d’entre eux affirment acheter leurs cadeaux dès le mois de novembre.

L’étude nous apprend également qu’ils puisent avant tout dans leur budget dédié aux dépenses courantes, utilisent des chèques ou bons cadeaux ou piochent dans leur épargne personnelle.

Pour l’achat des cadeaux, 1 Français sur 10 a recours au crédit à la consommation ou à une facilité de paiement (9 %), notamment les foyers avec enfants (17 %). 1 Français sur 5 et un tiers des foyers avec enfants déclarent qu’avoir recours à une facilité de paiement est une nécessité pour pouvoir financer les fêtes de Noël.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises