Cession Commerce

Optique : adoption de mesures favorisant la vente en ligne

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Optique  : adoption de mesures favorisant la vente en ligne

L'Assemblée nationale a adopté plusieurs dispositions, qui favorisent une plus grande ouverture de la distribution de lunettes et lentilles. Suscitant l'opposition des réseaux d'opticiens.

Dans la cadre du projet de loi Hamon sur la consommation, l'Assemblée nationale a adopté lundi 16 décembre, une série de dispositions favorisant la vente en ligne de lunettes et lentilles, tout en l'encadrant. Pour le ministre Benoit Hamon, il s'agit par ces nouvelles mesures de faire baisser les prix.  "L'impact que nous attendons de l'augmentation de ce commerce sur Internet est de permettre de transférer un milliard d'euros au minimum de pouvoir d'achat aux consommateurs", fait-il valoir.

Parmi ces nouvelles dispositions :  les prescriptions des verres correcteurs devront indiquer la valeur de l'écart pupillaire du patient, ce qui facilitera leur achat en ligne. Autre mesure, qui pourrait modifier la physionomie de ce  marché : les magasins d'optique ne devront plus être nécessairement dirigés par des opticiens diplômés, mais il suffira qu'il y ait un opticien salarié dans le point de vente. Un dispositif qui pourrait ouvrir la voie à la grande distribution.

Ces mesures font l'objet de vives critiques, de la part des réseaux d'opticiens mais aussi de l'opposition, qui estime que "ce dispositf est mal ficelé et précipité"'.

Le projet de loi sur la consommation, qui comporte bien d'autres volets,
doit repasser au Sénat en deuxième lecture début 2014.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises