Cession Commerce

Optique : léger fléchissement de l'activité par point de vente

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa

Avec un chiffre d'affaires annuel de 4,91 milliards d'euros TTC, réalisé à fin août 2008, le chiffre d'affaires des opticiens français se hisse dans le Top 5 des marchés de biens d'équipement, avec une progression de 3,2 % en valeur. Une progression apparente qui masque un léger fléchissement de l'activité par point de vente, selon les résultats de l'étude Gfk Marketing Services France sur le marché de l'optique.

Le cap des 10 000 magasins en France métropolitaine a été franchi, au cours du premier semestre 2008. Car l'optique attire de nombreux acteurs avec, pour conséquence, une course à la couverture nationale entre les enseignes. Cette augmentation du parc de magasins entraîne un léger fléchissement du chiffre d'affaires moyen par magasin : 490 000 euros en rythme annuel à fin août 2008, soit une perte de 4 000 euros par magasin par rapport à 2007.

Radioscopie du point du vente. Selon l'étude Typ'Optic 2008 Gfk, le magasin type dispose d'une surface moyenne de 105 m2, dont 68 pour la vente et le reste dédié à l'atelier et emploie 3,2 personnes (équivalent temps plein). Près des 75 % des points de vente se situent en centre ville, les nouveaux formats "périurbains" ne représentant que 8 % du parc.  Concernant les offres, alors qu'en 2004, 59 % des points de vente proposaient une deuxième paire gratuite (gratuite ou un euro de plus), ils sont ajourd 'hui près de 80 % à en présenter.

Perspectives. Si le marché est encore porteur, - 54 % des opticiens se disent optimistes quant à l'évolution de leur activité sur le second semestre 2008-, la dégradation de la conjoncture économique globale et la hausse constante du parc des magasins (un quart des opticiens déclarent des intentions de prochaine ouverture de magasin) poussent à la réorganisation du secteur et de sa distribution.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises