Cession Commerce

Ouverture le dimanche : les centres commerciaux veulent éviter l'emballement

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

ooaa

Pas de précipitation pour l'ouverture des centres commerciaux le dimanche. Tel est le mot d'orde du CNCC (Centre national des centres commerciaux), qui ne souhaite pas se laisser entaîner par la contagion.
"Nous allons travailler avec Procos et la Fédération des Foncières pour dégager un mode  de fonctionnement et un mode de décision", indique Jean-Michel Silberstein, le délégué général. "Un vote simple des commerçants ne suffit pas", ajoute-t-il. Il faut qu'il y ait une véritable concertation entre les parties et une justification économique à l'ouverture. "L"objectif est que le chiffre d'affaires augmente et que cela reste rentable", indique Jean-Michel Silberstein, qui constate que le débat se concentre surtout sur les PUCE (Périmètre d'usage de consommation exceptionelle) et pas tellement sur les zones touristiques, pour lesquelles il n'y a pas de discussion.
D'ici mars, le CNCC souhaite aboutir à un protocole entre les gestionnaires de centres et les commerçants, qui définira les conditions dans lesquelles pourra se faire l'ouverture de manière satisfaisante.
Car la nouvelle réglementation pose un grand nombre de questions. Par exemple :  les hypermarchés ne pouvant ouvrir que jusqu'à 13 heures, un centre peut-il fonctionner sans l'ouverture de l'hyper ?



Vous souhaitez vous exprimer sur ce sujet et dialoguer avec vos confrères, participez au forum des commerçants !

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises