Cession Commerce

Pas de reprise pour l'artisanat et le commerce de proximité au 2ème trimestre 2015

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Avec un recul de 2 % au deuxième trimestre 2015, l'heure de la reprise n'a toujours pas sonné pour l'artisanat et le commerce de proximité. Le pessimisme est de mise, sauf chez les hôteliers-restaurateurs, qui attendent beaucoup de la saison estivale.

La reprise tarde à se manifester pour les entreprises de l'artisanat et du commerce de proximité. Selon l'enquête de conjoncture UPA/ I+C, réalisée dans la première quinzaine du mois de juillet, leur activité a reculé de 2 % au deuxième trimestre 2015 après une baisse de 2,5 % au premier trimestre. Avec la publication de ces derniers résultats, elles affichent désormais trois années de baisse ininterrompue de chiffre d'affaires.

Tous les secteurs sont impactés, en particulier l'artisanat des travaux publics qui chute fortement (-7 %), de même que l'hôtellerie-restauration, qui enregistre une baisse sensible (-3 %).
Le recul est plus faible pour les autres secteurs : -2 % pour les artisans du bâtiment, -1,5 % pour l'artisanat des services, -1 % pour la fabrication et -0,5 % pour l'artisanat et le commerce alimentaire de proximité.

Du coup," la trésorerie de ces entreprises s'est à nouveau dégradée durant l'hiver, selon 29 % des chefs d'entreprise interrogés tandis que 10 % ont constaté une amélioration", indique l'UPA dans un communiqué. Artisans et commerçants restent pessimistes à propos de  leur activité dans les prochains mois. A l'exception des hôteliers-restaurateurs, qui anticipent une amélioration compte-tenu de la saison estivale.

Dans ce contexte, l'UPA estime "qu'il convient d'aller beaucoup plus loin que le saupoudrage de mesures du plan emploi TPE/PME présenté en juin par le gouvernement". L'organisation professionelle a déjà d'ailleurs proposé plusieurs solutions telles que : porter la période d'essai du contrat d'apprentissage à 6 mois, supprimer les seuils sociaux de 11 à 49 salariés, procéder à une baisse du coût du travail ou encore améliorer l'accompagnement des entreprises de proximité par les banques, que ce soit pour soutenir leur trésorerie ou pour développer l'investissement...

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises