Cession Commerce

PME : des perspectives positives pour 2017

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

L’enquête de conjoncture de Bpifrance confirme une bonne année 2016 pour les PME et TPE. Les perspectives pour 2017 sont dans la continuité.

La reprise serait-elle (enfin) au rendez-vous pour 2017 ? La dernière livraison de l’enquête semestrielle de Bpifrance, réalisée en novembre dernier auprès de plus de 4000 PME, semble le confirmer. Elle atteste d’un redémarrage de l’activité pour 2016 avec un retour des embauches et de l’investissement. Pour 2017, les perspectives des dirigeants de PME restent orientées positivement.

En novembre 2016, 41 % des PME anticipent une hausse du CA pour 2016 et 28 % une baisse. Ainsi le solde d’opinion sur l’évolution de l’activité gagne 10 points en un an ! Cette embellie sur l’activité a favorisé l’accélération des embauches.

Amélioration pour les TPE comme les PME


La situation s’est améliorée pour les TPE comme les PME. Elle est meilleure dans l’essentiel des secteurs, y compris dans le bâtiment, encore en forte difficulté en 2015. Le tourisme est en voie de stabilisation mais a connu une année compliquée, un peu à l’écart de la dynamique d’ensemble.

Les PME innovantes ont toujours une progression de leur activité supérieure à la moyenne, même si les non innovantes ont aussi vu leur activité s’améliorer sensiblement (+ 11 points). En revanche, si les PME fortement exportatrices restent très dynamiques, leur croissance s’est légèrement essoufflée en 2016, dans un contexte économique mondial difficile.

Meilleure année pour l’investissement depuis 2011


De son côté, l’investissement a connu sa meilleure année depuis 2011 ; ce dynamisme a notamment été porté par les PME de l’industrie, des services et des transports. « Outre un environnement économique plus dynamique, l’investissement est favorisé par des conditions financières de plus en plus fluides », estime la banque publique d’investissement.

Le jugement sur la situation de trésorerie se situe au -dessus de sa moyenne sur 20 ans et au plus haut depuis la mi-2008. Cette amélioration touche aussi bien les TPE que les PME.

Le desserrement de la contrainte de trésorerie se traduit par un accès plus facile aux crédits de trésorerie (18 % ont rencontré des difficultés au cours des 6 derniers mois contre 21 % dans l’enquête de novembre 2015). Les conditions d’accès des PME aux concours financiers externes n’ont jamais été aussi favorables depuis le début de la décennie.

Les perspectives restent orientées à la hausse pour 2017


D’un côté, la situation financière est de plus en plus favorable pour les PME que ce soit en termes d’accès aux ressources financières internes ou externe. De l’autre, les carnets de commande anticipés pour les 6 prochains mois restent étoffés, même s’ils n’accélèrent pas.

Dans ce contexte, les PME restent optimistes pour 2017, sans pour autant attendre un changement de rythme majeur. Globalement, cette année se présente plutôt positivement pour l’activité et l’emploi, notamment dans les secteurs encore en difficulté en 2016 (tourisme et bâtiment). Les perspectives d’investissement sont toujours bien orientées même si les PME restent en majorité prudentes.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises