Cession Commerce

PME : l'activité se redresse...lentement

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Amélioration de la trésorerie et de la rentabilité...Les indicateurs se redressent pour les PME, avec des situations disparates selon les secteurs, d'après l'enquête semestrielle de conjoncture de Bpifrance.

Une phase de reprise encore en ordre dispersé pour les PME, c'est ce qui ressort de la 61ème enquête de conjoncture de Bpifrance, réalisée en mai 2015. En effet, les perspectives d'activité ont rebondi par rapport à la précédente enquête réalisée en novembre 2014 mais restent encore plutôt molles. En mai 2015, 31 % des PME anticipent une hausse du CA pour 2015 et 27 % une baisse.

Des situations disparates selon les secteurs
Les PME innovantes et celles qui sont internationalisées restent en tête de la reprise. Au niveau sectoriel, les bons résultats se retrouvent dans l'industrie et les services aux entreprises. Viennent ensuite des secteurs globalement encore en stagnation (transports, commerce et services aux particuliers). En queue de peloton figurent le tourisme et la construction, qui comprend beaucoup de TPE et d'entreprises non innovantes.
L'enquête de Bpifrance note malgré tout un rattrapage du côté du tourisme et plus généralement des TPE, qui réalisent de meilleurs scores que les semestres précédents.

Amélioration de la situation financière
Le jugement sur la situation de trésorerie s'est nettement redressé et atteint son meilleur niveau depuis 2011. L'amélioration est quasi générale, excepté pour le tourisme, qui enregistre une légère dégradation. Ces bonnes nouvelles s'accompagnent d'une amélioration confirmée de la rentabilité avec un solde d'opinion au plus haut depuis trois ans, mais encore en dessous de sa moyenne de long terme.
"Cette perception plus positive sur leur situation financière émise par les chefs d'entreprise valide la pertinence des mesures de soutien aux entreprises prises depuis deux ans et leur consolidation", estime la Banque publique d'investissement.

Vers une évolution positive au second semestre
"Globalement les freins à l'investissement se desserrent : frémissement de la demande, maintien du faible coût du crédit, redressement progressif de la rentabilité", conclut l'enquête de conjoncture. D'autant que deux bonnes nouvelles sont attendues par les PME dans les 6 prochains mois. Tout d'abord les carnets de commande devraient sensiblement progresser et la trésorerie devrait continuer de s'améliorer. De quoi passer à une vraie reprise économique, créatrice d'emplois...

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises