Cession Commerce

Programme européen Cosme : 1 milliard d'euros pour les TPE

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Programme européen Cosme : 1 milliard d'euros pour les TPE

Les Socama et Banque Populaire ont signé avec le FEI (Fonds européen d’investissement) un accord d’un milliard d’euros destiné à financer 33 000 TPE (Très petites entreprises).

Ce mercredi 18 janvier 2017, Banque Populaire, les Socama, et le Fonds européen d’investissement (FEI) ont entamé une nouvelle étape de leur partenariat. En signant un nouvel accord de contre-garantie de prêt à hauteur d’un milliard d’euros dans le cadre du programme « COSME-FEIS » de la commission européenne pour la compétitivité des petites et moyennes entreprises. Ce nouvel accord devrait bénéficier à environ 33 000 TPE françaises.

Limiter la caution personnelle

Ce partenariat avec le FEI (Fonds européen d’investissement) remonte à 2003. Il a permis aux Banques Populaires de développer avec les Socama trois offres de financement, dont ont déjà pu bénéficier 130 000 TPE :

-le prêt Socama sans caution personnelle. Destiné au financement des investissements courants et de développement, il peut aller jusqu’à 50 000 euros. Aucune caution personnelle n’est demandée. Ainsi Isabelle Morere, qui gère avec son mari une entreprise de bâtiment dans l’Ariège, a pu en bénéficier pour renouveler trois véhicules industriels. « Cela fait 25 ans que je sollicite la Socama », raconte-t-elle.

-le prêt Socama Transmission-reprise. Destiné au financement de la reprise d’entreprise, ce prêt peut aller jusqu’à 150 000 euros. Les cautions personnelles sont limitées à 25 % du montant initial du prêt.

-le prêt Socama Création. Il s’adresse à toutes les entreprises de moins de deux ans d’ancienneté. D’une durée de 18 à 60 mois et d’un montant pouvant aller jusqu’à 30 000 euros, il permet de financer toutes les dépenses liées à la création d’entreprises, hors reprise d’entreprise : investissements matériels et immatériels, besoins en fond de roulement. Ce prêt permet de limiter l’engagement du chef d’entreprise, la caution personnelle du dirigeant étant limitée à 50 % du montant du prêt.

"Un bel exemple de l’action européenne "

« Cette nouvelle enveloppe d’un milliard d’euros nous permet de maintenir nos offres auprès des TPE, en supprimant ou limitant la caution personnelle », a commenté Daniel Goupillat, président de la Fédération nationale des Socama. De son côté, Isabelle Jegouzo, chef de la représentation de la Commission Européenne en France, a estimé que cet accord constituait « un bel exemple de l’action européenne en faveur de l’investissement ».
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises