Logo cession commerce
Prolongation des aides pour les contrats d’apprentissage

Prolongation des aides pour les contrats d’apprentissage

L’aide aux employeurs en faveur de l’embauche des apprentis est prolongée jusqu’à la fin 2022. L’objectif du gouvernement est d’atteindre un million d’apprentis.

Par Sophie MENSIOR - le 01/06/22

Le gouvernement a annoncé la prolongation de l’aide exceptionnelle à l’embauche des apprentis de 5 000 € pour les moins de 18 ans et de 8 000 € pour les plus de 18 ans jusqu’au 31 décembre 2022.  Initialement prévue jusqu’au 30 juin prochain, cette aide fait suite au Plan « 1 jeune, 1 solution », qui s’inscrit dans le cadre du dispositif France Relance.

Le principe : pour tous les contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2022, une aide est accordée aux employeurs qui recrutent des alternants (apprentis et jeunes en contrat de professionnalisation). Le diplôme ou le certificat professionnel préparé en contrat d’apprentissage ne doit pas être supérieur au niveau Bac + 5.

L’objectif est de de faciliter l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes, particulièrement touchés par les conséquences de la crise sanitaire.

L’aide est versée à l’employeur chaque mois  lors de la première année du contrat d’apprentissage. Si le contrat est supérieur à une durée d’1 an, l’entreprise peut demander l’aide unique lors de la deuxième année du contrat.

Modalités de la prolongation définies par décret

Les modalités de cette prolongation doivent être définies par décret.

« Je me félicite du prolongement des aides aux entreprises pour maintenir la dynamique de l’apprentissage.  C’est d’ailleurs une proposition formulée depuis 2020 par les CMA. Ces aides ont déjà permis d’accroître les effectifs d’apprentis dans les CFA des CMA de 4,5% à 9,5% en 2021. Ce maintien est donc une excellente nouvelle. C’est une priorité que nous défendons et qui est plébiscitée par 98% des artisans. L’apprentissage reste un investissement pour l’avenir de notre jeunesse et notre économie. », a déclaré Joël Fourny, président de CMA France réagissant à l’annonce du Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion de France, Olivier Dussopt.

Pour le gouvernement, l’objectif est d’atteindre 1 million d’apprentis. « Il y a 4 ans, nous étions à 300 000 apprentis par an, nous en sommes à 700 000. Pour atteindre cet objectif, il faut prolonger les aides à l’apprentissage » a indiqué Olivier Dussopt.